L'opposition officielle s'insurge contre l'offensive lancée par différents ministres conservateurs contre les bananes Chiquita.

Martin Croteau LA PRESSE

La multinationale de l'agroalimentaire a annoncé la semaine dernière qu'elle cessera d'utiliser du carburant produit avec des sables bitumineux canadiens. Cette décision a été critiquée par différents ministres fédéraux.

Le blogue EthicalOil.org, mouvement citoyen, dont le fondateur travaille aujourd'hui dans le cabinet du premier ministre Harper, a lancé un appel au boycottage de Chiquita.

La députée néo-démocrate Megan Leslie, critique de son parti en matière d'environnement, accuse les conservateurs d'avoir lancé une «guerre hypocrite» contre Chiquita. «Je suis estomaquée que le gouvernement fasse la promotion de l'industrie des sables bitumineux avec tant de vigueur en dépit de la manière dont elle nous nuit et malgré son effet sur nos relations commerciales», a-t-elle dénoncé.