Les sites internet du Parti libéral du Québec et du ministère de l'Éducation sont victimes d'une attaque informatique, depuis 18 h 30 vendredi soir.

Publié le 13 avr. 2012
Émilie Bilodeau LA PRESSE

Plusieurs députés et employés du parti n'ont pas accès à leur boîte courriel, non plus.

L'auteur de l'attaque demeure anonyme, mais quelques internautes ont fait circuler une page ayant comme en-tête, «ripostons à la répression politique du gouvernement Charest» sur Facebook et sur Twitter.

Le lien en question explique comment paralyser un site internet.

Après avoir appuyé sur feu, «cela encombrera le site ciblé et provoquera, si nous sommes nombreux, son indisponibilité. Plus nous serons à le faire, plus cela sera efficace», explique-t-on.

Le site droitsdescolarite.com et celui de l'aide financière aux études sont également ciblés par les pirates informatiques.