Le prince William et son épouse Kate, désormais duc et duchesse de Cambridge, ont entrepris leur voyage officiel au Canada, en se posant à Ottawa en début d'après-midi. Il s'agit du premier voyage officiel du couple depuis leur mariage, en avril.

Mis à jour le 30 juin 2011
Louise Leduc LA PRESSE

Kate -sans chapeau!- portait à son arrivée une robe du designer montréalais Erdem Moralioglu. Elle a reçu à l'aéroport un bouquet de fleurs d'un jeune garçon en fauteuil roulant.

Le couple, accueilli à l'aéroport par John Baird, ministre des Affaires étrangères, le maire, le député d'Ottawa et d'autres dignitaires, est rapidement monté dans une limousine, en direction du Monument commémoratif de guerre du Canada. Une gerbe de fleurs a été déposée et deux minutes de silence, observées.

Aux abords du parlement, le duc et la duchesse ont effectué leur premier bain de foule. Ils sont apparus souriants, très à l'aise et détendus, prenant le temps de parler longuement à plusieurs Canadiens.

«Elle est magnifique!», s'est exclamée Tina Dooley, qui n'en revenait pas de sa chance d'avoir pu se trouver si près de la duchesse comme cela, au sortir de son bureau.

«Elle est encore plus belle en personne. Quel sourire! En tout cas, moi, je dis que ce couple-là, c'est fait pour durer. Ils me semblent très complices, on voit qu'ils ont des étoiles dans les yeux!»

À Rideau Hall, William et Kate ont été accueillis par le gouverneur général David Johnston, le premier ministre Stephen Harper et leurs épouses respectives.

«Nous débutons aujourd'hui notre première tournée ensemble et nous ne pouvions pas être mieux accompagnés que par la grande famille canadienne», a déclaré en français le prince William devant la foule massée devant Rideau Hall.

«Mon français va s'améliorer au fur et à mesure du voyage», a-t-il poursuivi en anglais, tout en vantant l'hospitalité des Canadiens, aussi vaste «que la superficie du pays».

«Je suis sûr que cette tournée royale forgera une relation durable entre le Canada et le duc et la duchesse de Cambridge -une relation d'affection et de loyauté profondes comme celle qui unit notre pays à Sa Majesté la Reine depuis sa première tournée il y a 60 ans, en 1951», a déclaré le premier ministre Stephen Harper.

À Ottawa, Kate et William resteront à la maison du gouverneur général. Leur menu y sera notamment composé de légumes du Québec et d'oursins, alors que ce soir, ils sont attendus à un barbecue en compagnie de 120 jeunes méritants qui se sont notamment distingués en faisant du bénévolat.

Le duc et la duchesse sont au pays pour une tournée de neuf jours durant laquelle ils s'arrêteront notamment à Montréal et Québec, samedi et dimanche.

Le séjour à Ottawa, en pleines fêtes du 1er juillet, est plus convenu, avec arrêts obligés au Musée de la guerre et à la Tombe du Soldat inconnu. Ils planteront aussi un arbre à Rideau Hall, une pruche canadienne qui, selon le programme officiel, peut vivre jusqu'à 800 ans et symbolise «le caractère durable de l'amour et du mariage de Leurs Altesses Royales.»