La famille Barlagne entend déposer une demande humanitaire au ministre canadien de la Citoyenneté ce jeudi à Montréal.

LA PRESSE CANADIENNE

Établie à Montréal depuis 6 ans, cette famille française est menacée d'expulsion parce qu'une de leurs filles est handicapée.

Cette dernière, atteinte de paralysie cérébrale, serait considérée comme un fardeau excessif pour les services sociaux.

David et Sophie Barlagne en appellent au ministre de l'Immigration Jason Kenney et à tous les partis politiques fédéraux, actuellement en campagne électorale, pour qu'ils se prononcent sur ce dossier.

Ils demandent également aux porte-parole des partis leur position vis-à-vis de la disposition de la Loi contestée par la famille et les associations de personnes handicapées.

La demande de révision judiciaire de leur dossier a été rejetée à la mi-mai 2010 par la Cour fédérale.

Les parents d'origine guadeloupéenne risquent l'expulsion avec leurs deux enfants au mois de juillet.