Selon les sismologues, la terre tremble fréquemment au Québec. On parle d'une centaine de secousses par année, dont une dizaine sont ressenties par la population. Certains séismes ont marqué l'histoire :

Mis à jour le 23 juin 2010
Laura-Julie Perrault LA PRESSE

1638 - Premier séisme important enregistré en Nouvelle-France. Il aurait eu ses origines dans la région de Charlevoix.1663 - En février, la terre tremble pour une première fois près de l'embouchure de la Rivière Malbaie. Le séisme est ressenti sur 1,9 million de kilomètres carrés et cause de grands glissements de terrain le long du Saint-Laurent, du Saint-Maurice et de la Batiscan. Dans les semaines qui suivent, 34 autres secousses sont ressenties. Ces séismes ont transformé le paysage et marqué les esprits. Lorsqu'ils en parlent, les autochtones de l'époque disent que les «arbres étaient saouls».

1870 - Un tremblement de terre, dont l'épicentre se trouve entre Québec et Montréal a des répercussions jusqu'à Sault-Sainte-Marie. La ville de Québec est fortement touchée.

1732 - Un important séisme secoue Montréal le 16 septembre. Une jeune fille décède et plus de 300 maisons s'écroulent.

1925 -Le 28 février, l'un des plus forts séismes du XXe siècle secoue le Québec et perturbe la vie des milliers de gens. Évalué à 6,2 sur l'échelle de Richter, le séisme de Charlevoix-Kamouraska se fait sentir jusqu'à 1000 km de son épicentre, l'Île aux Lièvres. Pendant les semaines qui suivent, des dizaines de répliques sismiques sont ressenties.

1935 - Le 1er novembre, un séisme de 6,2 à l'échelle de Richter ébranle tout le Québec. L'épicentre est à Témiscaming, mais les secousses sont ressenties jusqu'à Fredericton et Chicago.

1988 - D'une magnitude de 5,9, le séisme du 25 novembre a son épicentre à Saguenay, mais est ressenti dans tous les grands centres urbains du Québec. Peu de dégâts sérieux sont rapportés.