Un homme de 55 ans qui travaillait sur un site archéologique du musée Pointe-à-Callière, dans le Vieux-Montréal, a été blessé mercredi matin dans un accident de travail.

Publié le 15 déc. 2010
Catherine Handfield LA PRESSE

L'incident est survenu vers 9h50 dans un stationnement situé à l'angle des rues d'Youville et McGill. L'homme travaillait seul au fond d'un trou de quelques mètres de profondeur lorsqu'une paroi de la tranchée s'est effondrée sur lui.

À l'arrivée des secours, les jambes du travailleur étaient coincées sous un tas de terre et de débris. Les pompiers taupes et araignées ont été dépêchés sur les lieux pour effectuer un sauvetage en espace clos.

Après l'intervention, qui a duré une quinzaine de minutes, la victime a été transportée d'urgence à l'Hôpital général de Montréal. «Il souffre de sérieuses blessures aux jambes», a indiqué Eric Berry, porte-parole d'Urgence-santé.

L'homme est à l'emploi d'une entreprise archéologique qui a obtenu un mandat du musée Pointe-à-Callière. L'équipe est chargée de trouver des vestiges de l'ancien parlement du Canada-uni, incendié en 1849.

«Ils ont effectivement trouvé des vestiges, a indiqué Pierre Lalumière, directeur des communications du musée Pointe-à-Callière. L'accident est survenu dans les tous derniers jours de travail, alors que l'équipe préparait le site pour l'hiver.»

La Commission de la santé et de la sécurité au travail a ouvert une enquête.