Jean Dostie, coupable d'avoir poignardé un homme à 56 reprises dans un secteur boisé de la région de Thetford Mines, a été condamné à neuf ans d'emprisonnement.

Mis à jour le 14 juill. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

L'homme originaire d'Asbestos, qui a déjà purgé 22 mois de détention préventive comptant ainsi pour le double, avait été reconnu coupable d'homicide involontaire pour avoir poignardé sa victime dans un secteur de l'ancien quartier Saint-Maurice, à Thetford Mines, dans la région de Chaudière-Appalaches.

M. Dostie, âgé de 50 ans, aurait commis l'acte fatal après avoir eu des avances d'ordre sexuel.

L'homme s'était rendu dans le secteur boisé pour observer les oiseaux. Il s'en est pris à Gaétan Robert après que ce dernier se soit masturbé devant lui à plusieurs reprises.

Selon les experts entendus durant le procès, l'accusé aurait alors perdu contact avec la réalité, puisqu'il aurait lui-même été victime d'agressions sexuelles et de violence durant son enfance.

L'accusé aurait abandonné le corps de la victime près de sa voiture dans un secteur boisé et aurait ensuite volé la carte de crédit du quinquagénaire.

La famille de Gaétan Robert s'est déclarée satisfaite de la sentence.

Elle espère ainsi pouvoir tourner la page sur cette sordide afffaire.

Rappelons que la Couronne réclamait une peine de 12 ans de pénitencier alors que la défense voulait une peine de six ans de détention.

Bien connu des milieux policiers et judiciaires, Dostie avait bénéficié d'une sentence suspendue après avoir plaidé coupable à une accusation de voies de fait en 2007. Puis il avait écopé d'une peine de trois mois de prison en juin pour vol par effraction, bris d'engagement et conduite avec les facultés affaiblies.