Cinq passagers et un membre de l'équipage d'un avion en route pour Los Angeles ont été blessés dans de violentes turbulences qui ont forcé l'atterrissage d'urgence de l'appareil à Montréal, vers midi, mardi.

Mis à jour le 26 mai 2010
Hugo Meunier LA PRESSE

Le vol 935 de la compagnie United Airlines assurait la liaison entre Londres et Los Angeles. Selon la société aérienne, l'avion, qui transportait 196 passagers, aurait traversé une zone de turbulences au-dessus de l'océan Atlantique.L'avion a été dérouté vers l'aéroport Montréal-Trudeau. «On s'est assuré que les ambulances étaient en place à l'arrivée de l'avion», a indiqué Anne Marcotte, porte-parole d'Aéroports de Montréal.

Blessés mais pas en danger

Plusieurs équipes d'Urgences-santé ont été dépêchées sur le tarmac. Les blessés ont subi des traumatismes et des fractures diverses. «La vie de personne n'est en danger», a toutefois assuré Benoît Garneau, chef des opérations d'Urgences-santé. L'accès à la piste d'atterrissage a été interdit mardi durant les opérations. Selon un employé posté devant la guérite d'urgence, les blessés ont été évacués de l'appareil, puis isolés en attendant d'être évalués par les secours. Ils ont ensuite été transportés d'urgence vers différents centres hospitaliers des environs.

Les autres passagers devaient poursuivre mardi leur voyage vers leur destination finale. «Les passagers seront replacés sous peu dans d'autres appareils», a assuré mardi après-midi Sarah Massier, porte-parole de United Airlines.

Elle n'était pas en mesure de dire ce que la compagnie compte faire avec l'avion impliqué.