Le créateur des «Doritos», des croustilles triangulaires présentes sur toutes les tables américaines au moment du barbecue dominical, décédé à 97 ans, sera inhumé avec quelques-uns des petits triangles salés et déclinés aujourd'hui en 23 saveurs différentes qu'il a créés.

AGENCE FRANCE-PRESSE



Archibald West, mort le 20 septembre à Dallas, sera incinéré le 1er octobre et des microplaquettes seront «répandues sur son urne avant l'inhumation», a indiqué sa fille Jana Hacker, citée par le Dallas Morning News.

«Effectivement, Mme Hacker m'a dit que la famille allait répandre des +Doritos+ sur lui» dans la tombe, a confirmé à l'AFP Maria Estes, directrice du cimetière Restland de Dallas au Texas (Sud).

Archibald West, qui travaillait pour la marque de croustilles Frito-Lay, avait eu l'idée des croustilles triangulaires en 1964 en achetant des tortillas croustillantes alors qu'il était en vacances au Mexique.

Le «Doritos», doté d'un nom hispanique, est ainsi né en 1966 et a été presque aussitôt un succès dans tous les États-Unis, où ils existent aujourd'hui en 23 goûts différents. Ils sont vendus dans 20 pays.

Archibald West avait pris sa retraite en 1971 alors qu'il était vice-président de Frito-Lay.