Le cadavre d'un homme mort depuis 2006 à l'âge de 50 ans a été découvert lundi sur son lit dans le village de Minnertsga (nord), où il vivait avec quatre de ses frères et soeurs qui avaient pour consigne de ne pas le déranger, a annoncé mercredi la police néerlandaise.

LA PRESSE CANADIENNE

«Il y a quatre ans, il a dit à ses frères et soeurs qu'il ne voulait pas être dérangé et il est allé dans sa chambre», a indiqué à l'AFP Wouter de Vries, un porte-parole de la police.

Ses frères et soeurs, âgés de 44 à 71 ans et qui vivaient dans la même maison, n'ont jamais ouvert la porte de la chambre depuis 2006 alors qu'ils passaient devant celle-ci tous les jours, a précisé M. de Vries.

«C'est quelqu'un qui avait l'habitude d'être obéi et qui se fâchait très vite : les membres de sa famille ne l'ont donc pas dérangé pendant quatre ans», a expliqué le porte-parole.

Le corps a été découvert car les propriétaires de la maison voulaient effectuer des travaux d'entretien dans la chambre où celui-ci se trouvait.

«Un cadavre qui pourrit produit une odeur très très forte, c'est vraiment étrange que ses frères et soeurs n'aient rien remarqué», a poursuivi le porte-parole, ajoutant que la police écartait pour le moment l'hypothèse d'un crime commis par les membres de la famille.