Bien des théories apocalyptiques ont couru avant l'inauguration, en septembre, du LHC (Large Hadron Collider), ce méga-accélérateur de particules situé à la frontière franco-suisse.

Mis à jour le 6 nov. 2008
AGENCE SCIENCE PRESSE

En voici une qui pourrait clore le dossier: selon un lecteur du New Scientist, la fin du monde a bel et bien eu lieu. C'est juste que personne n'a remarqué que, au moment où les protons ont été lancés dans ce tunnel, l'univers s'est dédoublé. «Heureusement, nous sommes dans celui qui a survécu, tandis que l'autre a été avalé dans un trou noir.»