On se souvient de Jonathan Bleue, qui s'est présenté en 2004 pour le parti (Labatt) du «party». Voici maintenant Michel Martin, candidat pour la gomme Stride...

Jean-Christophe Laurence LA PRESSE

Profiter des campagnes électorales semble être devenu une habitude pour les publicitaires en mal d'imagination. Faux slogans, fausses pancartes, faux politiciens: rien n'est laissé au hasard pour rappeler aux électeurs qu'ils seront toujours des consommateurs. Si l'idée était bonne la première fois, elle commence à sentir le réchauffé. Le comble pour une gomme qui joue la carte de la fraîcheur....

La bonne nouvelle? La Ville interdit catégoriqument ce type d'affichage, en vertu du règlement 24085 sur le civisme, la propreté et le respect du mobilier urbain. L'arrondissement Ville-Marie vient d'ailleurs d'envoyer une amende de 1875$ à Adams/Cadbury, fabricant de ladite gomme.

De la mauvaise pub oui, mais pas n'importe où...