Le pont Mercier a été fermé de toute urgence à la circulation automobile, mardi soir, en direction de la Rive-Sud, dans les heures qui ont suivi les résultats d'analyses effectuées par le ministère des Transports du Québec, sur la structure métallique du pont.

Mis à jour le 15 juin 2011
Bruno Bisson LA PRESSE

Le pont, utilisé par plus de 80 000 véhicules en moyenne chaque jour, va rester fermé jusqu'à nouvel ordre.

Dans un bref communiqué émis tard en soirée, le MTQ «avise les usagers de la route de la fermeture immédiate du pont Honoré-Mercier» en direction de la Rive-Sud, «par souci de sécurité».

Selon une source de La Presse, un problème sérieux pouvant affecter la sécurité du pont aurait été découvert sur des goussets -des pièces métalliques qui servent à retenir entre elles plusieurs membrures d'acier dans une structure. Ces pièces d'acier sont facilement reconnaissables à leur forme, généralement carrée, aux multiples rivets qui en recouvrent la surface, et au fait qu'elles sont toujours situées à un endroit où convergent plusieurs poutres ou éléments de soutien.

La faiblesse des goussets nouvellement installés fut mise en cause dans l'effondrement subit du pont en acier de Minneapolis, qui a sombré dans le Mississippi, en 2007, entraînant 13 personnes dans la mort.

Depuis quelques années, le plus vieux des deux ouvrages qui forment le pont Mercier montre des signes de vieillissement avancé. Récemment, les travaux programmés par le MTQ dans la structure d'acier avaient finalement coûté deux fois plus cher que prévu après la découverte de problèmes inattendus.

En décembre, cette partie du pont a aussi été interdite aux camions après qu'on eût constaté que les garde-fous du pont n'offraient pas assez de résistance en cas de collision. Le remplacement de ces glissières par des parapets en béton ajoute tellement de poids sur la structure du pont qu'il a fallu interdire le passage aux camions, par mesure de prudence. La circulation lourde n'a toujours pas repris sur cette partie du pont.

La section du pont qui a été fermée, mardi, est ce qui reste de la plus vieille partie du pont Honoré-Mercier inauguré en 1934. La section comprise entre la Voie maritime du Saint-Laurent et les routes 132 et 138, sur la Rive-Sud, n'a été construite qu'à la fin des années 50, pour surplomber la Voie maritime.

Le pont en aval, qui assure la circulation en direction de Montréal, à partir de la Rive-Sud, a été construit le long du pont original, au début des années 60.