Oubliez l'image de l'antre sombre et poussiéreux: les nouvelles bibliothèques montréalaises seront modernes, design et «marqueront le paysage».

Gabriel Béland LA PRESSE

Trois nouvelles adresses vont être inaugurées d'ici 2012: à Notre-Dame-de-Grâce, à Saint-Laurent et dans la Petite-Patrie. Dans les trois cas, des concours d'architecture ont eu lieu et les projets gagnants sont audacieux, selon la directrice associée aux bibliothèques de Montréal, Louise Guillemette-Labory.

«On veut marquer le paysage de façon nouvelle. Plus ça va aller, plus vous allez être surpris par la qualité des projets, dit-elle. De beaux risques seront pris. Il va y avoir des changements assez importants dans l'aménagement.»

Quelles innovations attendent les Montréalais? À terme, le comptoir de prêts va disparaître au profit d'un système informatisé en libre-service. Les livres pourraient aussi être rangés sur des meubles mobiles, qui bougeraient pour changer les espaces. Il y aura aussi plus de lumière.

Mme Guillemette-Labory n'est pas non plus opposée à ce qu'on puisse manger dans les bibliothèques. «Je pense qu'on devrait le permettre, des boissons gazeuses, un café, un jus, de petites grignotines. Si les gens font attention, ça ne dérange personne.»

Montréal a une petite équipe qui se consacre exclusivement à l'aménagement des bibliothèques. Elle s'intéresse notamment aux innovations dans les pays scandinaves, qui sont à au premier plan en matière de bibliothèques publiques.

«La bibliothèque qu'on a connue va changer, croit Réjean Savard, professeur titulaire à l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information de l'Université de Montréal. Il y aura beaucoup plus d'espace pour les rencontres en groupe, des salles de visionnement, de la lumière. On n'est plus dans le design de bibliothèques carrées, avec des rayonnages qui vont jusqu'au plafond et presque pas de fenêtres.»

«Quand la Grande Bibliothèque est arrivée, les gens ont compris ça pouvait être quoi, une bibliothèque moderne. La même chose va se produire avec les nouvelles bibliothèques de quartier.»