La vie des automobilistes de Laval et de la couronne nord qui se rendent dans l'île de Montréal risque de se compliquer singulièrement dans les prochains mois en raison des travaux qui toucheront plusieurs ponts et autoroutes.

Mis à jour le 1er mars 2011
Bruno Bisson LA PRESSE

Les ponts Lachapelle, sur la route 117, et Viau, sur la route 335 feront l'objet de travaux majeurs. De plus, l'autoroute 15, principale porte d'entrée en provenance de la banlieue nord, sera réasphaltée sur plusieurs kilomètres entre la rue De Salaberry et l'autoroute Métropolitaine (A40).

Les usagers de l'A15 ne seront toutefois pas au bout de leurs peines une fois franchi ce chantier puisque le ministère des Transports du Québec (MTQ) prévoit aussi des travaux de grande envergure aux échangeurs Des Laurentides et Décarie, qui assurent les échanges de plusieurs centaines de milliers de véhicules par jour entre les autoroutes 15 et 40.

Par ailleurs, la Ville de Montréal prévoit commencer au printemps les travaux de démolition et de réaménagement du viaduc du boulevard Henri-Bourassa, qui enjambe le boulevard Pie-IX. Ainsi, les automobilistes qui voudraient se rabattre sur la route 125 et le pont Pie-IX pour éviter les chantiers de l'A15 et des ponts Lachapelle et Viau devront tout de même traverser un chantier majeur une fois dans l'île de Montréal.

Bien que le calendrier de réalisation de tous ces chantiers ne soit pas encore connu avec précision, les perturbations de la circulation risquent de rendre beaucoup plus attrayante la traversée de la rivière des Prairies sur le nouveau pont à péage de l'autoroute 25, dont l'inauguration est prévue en mai prochain. Ironiquement, les approches de ce pont feront aussi l'objet de grands travaux à Laval.

Interrogé par La Presse, hier, le ministre des Transports du Québec, Sam Hamad, a nié toute relation entre les travaux projetés sur les ponts de Laval et l'ouverture du pont à péage, exploité par le consortium privé Concession A25. Le ministre a expliqué que tous ces chantiers «sont nécessaires» et que leur réalisation contribuera à réduire la congestion et à faciliter la circulation entre Montréal et Laval.

M. Hamad a indiqué que la majorité des ponts et des routes en chantier seront entièrement ouverts à la circulation durant les périodes de pointe, mais la circulation sera quand même ralentie sur ces axes, où passent quotidiennement plus de 235 000 véhicules - plus du tiers de la circulation entre les deux grandes villes.

En outre, plusieurs grands chantiers d'infrastructures déjà commencés, comme le réaménagement de l'échangeur Dorval et la réfection des murs de soutien de l'autoroute Ville-Marie (A720), se poursuivront en 2011-2012.

La reconstruction de l'échangeur Turcot, qui va durer sept ans, dans le sud-ouest de la métropole, ne commencera qu'en 2012. Le MTQ n'en a pas moins annoncé des investissements de quelque 155 millions de dollars dans la prochaine année pour le maintien de l'échangeur actuel, la réfection des chaussées de l'autoroute 15 et la construction des accès au futur centre hospitalier de l'Université McGill.

Toujours rien pour la rue Notre-Dame

Par contre, le projet de modernisation de la rue Notre-Dame, qui dessert le port de Montréal, dans l'est de la métropole, restera sur les tablettes pendant encore un an. Aucun investissement n'est prévu dans ce projet, lancé en 1999 par le MTQ et suspendu depuis le début de 2010 en raison des coûts trop élevés. Le coût de ce chantier, qui aurait fait passer la rue Notre-Dame actuelle de quatre à huit voies de circulation, a été estimé à environ 1,3 milliard de dollars pour un peu plus de 9 km de route.

Au total, le MTQ prévoit dépenser 444 millions sur le réseau autoroutier de la métropole en 2011-2012. Cela représente seulement 11% des investissements de 3,9 milliards planifiés dans la province. Précisons toutefois que le réseau routier supérieur de l'île de Montréal fait à peine 140 des quelque 29 000 km de routes qui relèvent de la compétence du MTQ dans l'ensemble du Québec.

Ailleurs en province, le MTQ investira plus d'un milliard de dollars dans le réseau routier. Le prolongement des autoroutes 35, en Montérégie, 73 en Beauce et 410 en Estrie se poursuivra en 2011-2012, de même que l'achèvement des autoroutes 25 et 30, en partenariat avec l'entreprise privée, dans la région métropolitaine.

En tout, le MTQ prévoit mettre en branle 1645 chantiers qui toucheront 875 ponts et viaducs et 2000 km de chaussée.

Le ministre Hamad a indiqué hier que son ministère continuera d'investir massivement dans le réseau routier, à hauteur d'au moins 3,2 milliards par année, dans le cadre d'un plan de redressement global prévu pour durer jusqu'en 2022.

* * *

TRAVAUX ROUTIERS: FAITS SAILLANTS (RÉGION DE MONTRÉAL)

Total des travaux: 444 millions, en baisse de 64 millions (ou 12,6%) par rapport à 2010

Ponts et structures: 70% des investissements (313 millions) prévus sur des ponts et structures

1- Échangeur Turcot: 155 millions

> Asphaltage de l'A15

> Entretien des structures actuelles

> Construction de la route d'accès au futur Centre de santé McGill

2- Autoroute Métropolitaine: 92 millions

> Réaménagement des échangeurs Des Laurentides et Décarie

> Réfection des structures de l'A40 entre l'A520 et la rue Provencher, dans l'est de Montréal

3- Échangeur Dorval: 70 millions

> Asphaltage des autoroutes 20 et 520

> Réparation des stuctures de l'A20

> Reconstruction du viaduc A520 et des voies de desserte au-dessus la montée de Liesse

4- Pont Mercier et approches: entre 20 et 100 millions (budget non divulgué)

> Réfection du pont

> Réparation du pont d'étagement (route 138) au-dessus de la rue Monette, dans l'arrondissement de LaSalle

> Réparation de l'échangeur Saint-Pierre

5- Laval-Montréal: budgets non divulgués

> Réfection du pont Lachapelle

> Réfection du pont Viau

> Réfection de la chaussée de l'A15 entre la rue De Salaberry et l'autoroute Métropolitaine (A40)

> Réaménagement des échangeurs Des Laurentides et Décarie

6- Autoroute 40: entre 10 et 50 millions (budget précis non divulgué)

> Protection des poutres du pont Charles-de-Gaulle

> Reconstruction de la chaussée entre le pont Charles-de-Gaulle et le boul. Henri-Bourassa

7- Autoroute Ville-Marie (A720): budget non divulgué

> Réfection des murs de l'A720 entre les rues Panet et Hôtel-de-Ville (direction est)

> Réfection des ponts d'étagement du boulevard Saint-Laurent et de la rue Saint-Antoine

Modernisation de la rue Notre-Dame (est de Montréal): 0$

> Pas de travaux prévus dans ce projet, en cours depuis 1999

Total des travaux routiers 2011-2012: 3,9 milliards, 1645 chantiers

* * *

FAITS SAILLANTS (AILLEURS AU QUÉBEC)

Ponts et structures

> 29,2% des investissemens (1,14 milliard) dans les ponts et viaducs

> 875 structures en réfection (dont 272 ponts municipaux)

Développement routier

> 30% des investissements (1,17 milliard) pour l'expansion du réseau routier

> Prolongement de l'autoroute 35, en Montérégie

> Prolongement de l'autoroute 410, à Sherbrooke (Estrie)

> Construction de l'autoroute 85 (Gaspésie)

> Prolongement de l'autoroute 73 (Beauce)

> Fin des travaux d'achèvement de l'autoroute 25 (Montréal-Laval)

> Poursuite des travaux d'achèvement de l'autoroute 30 (Montérégie)

> Poursuite des travaux d'élargissement de la route 175 (Québec-Saguenay)

Réfection des chaussées

> 21,7% des investissements (849 millions) pour la réfection des chaussées

> 2000 kilomètres de routes réasphaltées ou reconstruites

Amélioration du réseau

> 12,4% des investissements (482 millions) pour l'amélioration du réseau

> Amélioration de la sécurité des usagers

> Amélioration de l'efficacité des déplacements

Note: L'addition des pourcentages et des montants ne donnent ni 100%, ni 3,9 milliards. Certains des coûts (études, gestion de projet), totalisant environ 250 millions, ne sont pas comptabilisés.