Stéphane Dion et Gilles Duceppe sont les deux grands gagnants du débat, tandis que Stephen Harper a été le moins convaincant, selon un sondage CROP-La Presse effectué en fin de soirée.

Mis à jour le 4 oct. 2008
Karim Benessaïeh LA PRESSE

Quand on demande aux répondants d'évaluer la performance des chefs, 54 % qualifient celle du chef du Bloc québécois Gilles Duceppe d'« excellente » ou « très bonne ». C'est six points de plus que le chef libéral Stéphane Dion, qui récolte 48 % d'appuis. Le chef du NPD Jack Layton obtient 38 % de réponses positives, tandis qu'Elizabeth May, du Parti vert, en reçoit 23 %.

Le premier ministre Stephen Harper ferme la marche, alors que seulement 18 % de répondants évaluent sa performance de façon positive.

>>> Consultez les données du sondage.

Ce verdict des répondants est confirmé par d'autres questions. Quand on leur demande quel chef a été le plus convaincant, 33 % désignent Gilles Duceppe, tandis que 30 % choisissent Stéphane Dion. Stephen Harper, lui, est choisi par 46 % des répondants comme étant « le moins convaincant », suivi d'Elizabeth May, avec 32 %.

Même impact sur l'opinion des électeurs : 29 % des répondants affirment que leur opinion du Parti conservateur s'est détériorée, un sommet. À l'autre bout du spectre, 45 % des répondants ont vu leur opinion du Parti libéral s'améliorer.

« M. Harper a fait une contre-performance, ça n'a pas fonctionné, estime Claude Gauthier, analyste chez CROP. C'est vrai qu'il a été sur la sellette, mais il n'a pas réussi à convaincre face aux accusations. »

La performance de Stéphane Dion est « une belle surprise », estime l'analyste, qui croit que la formule des cinq chefs assis a pu avantager le chef libéral.

Interrogés sur leurs intentions de vote si des élections avaient lieu aujourd'hui, 38 % des répondants ont choisi le Bloc québécois. Le Parti conservateur arrive deuxième avec 21 %, suivi du PLC (17 %), du NPD (11 %) et du Parti vert (3 %). « L'écart s'est creusé entre le Bloc et les conservateurs », constate Claude Gauthier. Une nuance s'impose, cependant : ce sondage ne reflète que l'opinion des téléspectateurs qui ont suivi en totalité ou en partie le débat. « Ce sont les plus politisés, manifestement. »

Ce sondage a été effectué hier soir entre 21 h 15 et 22 h 30 auprès de 292 téléspectateurs. Un échantillon de cette taille est précis à six points près, 19 fois sur 20.