La ministre Josée Verner n'a pas voté pour le Parti conservateur. Elle a exercé son droit de vote dans la circonscription de Portneuf-Jacques-Cartier, où son parti n'a présenté aucun candidat.

Tommy Chouinard LA PRESSE

Mme Verner, qui habite dans Portneuf, ignorait une disposition de la loi électorale permettant à tout député sortant de voter dans la circonscription qu'il représente. Si elle l'avait connue, elle aurait pu voter pour elle-même dans Louis-Saint-Laurent.

«Mme Verner ne le savait pas. Il n'y a pas grand-monde qui connaît cet article-là de la loi», a affirmé à La Presse son attaché de presse, Jean-Nicolas Marchand. Pourtant, bien des politiciens ont recours à cette disposition afin de pouvoir voter dans la circonscription qu'ils représentent plutôt que celle où ils habitent.

Dans Portneuf-Jacques-Cartier, une circonscription voisine de Louis-Saint-Laurent, le Parti conservateur a laissé la voie libre à l'indépendant André Arthur. Il ne lui a opposé aucun candidat. L'animateur de radio a souvent appuyé les conservateurs à la Chambre des communes. Mme Verner a probablement voté pour lui.