Une chanson d'Édith Piaf a été censurée dans une école primaire de Sorel-Tracy.

LA PRESSE CANADIENNE

Un professeur de musique de l'école Saint-Gabriel-Lalemant a pris cette décision parce que le mot «Dieu» figure dans les paroles de la chanson L'Hymne à l'amour.

L'enseignant, qui préparait un spectacle de fin d'année, a ainsi supprimé la dernière phrase de la chanson, celle où les élèves auraient dû chanter «Dieu réunit ceux qui s'aiment».

Plusieurs parents ont critiqué cette modification à l'une des chansons les plus connues de la Francophonie.

Un porte-parole de la Commission scolaire de Sorel-Tracy, Éric Choinière, a défendu la décision de l'enseignant.

«Il ne voulait pas aborder de thème religieux dans ce cours-là, d'où sa modification à la finale de la chanson», a-t-il dit au réseau radiophonique Cogeco Nouvelles.

«Je ne suis pas mal à l'aise qu'on ait enlevé un petit bout pour ne pas aborder cette question dans un contexte laïque», a ajouté M. Choinière.