Le gouvernement canadien a réitéré lundi sa décision de retirer ses troupes d'Afghanistan en 2011 avant une visite mercredi à Washington du premier ministre Stephen Harper qui doit aborder la situation dans ce pays avec le président américain Barack Obama. 

AGENCE FRANCE-PRESSE

Alors que Washington attend plus de ses alliés en Afghanistan pour mettre fin à la dégradation permanente de la situation, un porte-parole de M. Harper, Dimitri Soudas, a réaffirmé la position du gouvernement canadien. «Sur la question spécifique de la prolongation de la mission, la position du gouvernement est claire: le volet militaire de la mission prend fin en 2011 et nous verrons après quelle autre contribution nous pourrons faire, soit pour la reconstruction, le développement, l'aide, la formation», a-t-il dit.

Il s'agira de la première visite à la Maison-Blanche du premier ministre conservateur canadien depuis l'arrivée au pouvoir de M. Obama. Ce dernier avait réservé au voisin canadien sa première visite de président à l'étranger lors d'un bref voyage à Ottawa le 19 février.

M. Harper aura un entretien «d'environ une heure» avec le président et leurs discussions porteront surtout sur l'économie et l'énergie, mais également sur  les questions de sécurité et le prochain sommet du G20 à Pittsburgh, a indiqué le porte-parole.

M. Harper sera accompagné de trois de ses ministres: Lawrence Cannon, Jim Prentice et Peter Van Loan.

Le premier ministre rencontrera également les chefs de file des deux chambres du Congrès américain de même que des membres du Council on Foreign Relations. Il se rendra à New York jeudi pour prononcer un discours devant le Conseil des affaires canado-américaines et la Canadian Association of New York.