Les aléas de la météo refroidissent les ardeurs des vacanciers. Malgré le début des vacances de la construction, le gros de la saison touristique de Granby- Bromont tarde à décoller.

Mis à jour le 29 juill. 2008
Maxime Massé

«La première semaine a été marquée par plusieurs pluies diluviennes. Il n'arrêtait pas de pleuvoir, donc il y a sûrement eu une légère diminution comparativement à l'an dernier, affirme Alain Larouche, directeur de l'Association touristique des Cantons-de-l'Est. On a observé quelques retards sur certains sites, notamment aux glissades d'eau de Bromont à cause de cette mauvaise température.»

Le Zoo de Granby, la principale attraction touristique du coin, n'échappe pas à la tendance. «C'est sûr que la pluie affecte directement notre achalandage. C'est un facteur incontournable. La mauvaise température fait qu'on est en retard par rapport à l'an dernier. Quand la météo est bonne, les gens sont au rendez-vous. Mais lorsqu'on a des averses à tous les jours...», laisse tomber la directrice des communications, Catherine Page.

Cette dernière demeure toutefois optimiste. «On devrait bien s'en sortir. Même si on observe un retard, les chiffres sont quand même bons. Il est possible qu'il soit rapidement comblé avec quelques belles journées. De plus, l'industrie touristique est d'accord pour dire que depuis quelques années, la première semaine d'août est toujours très bonne.»