• Accueil > 
  • XTRA > 
  • Tourisme 
  • > Explorer le Canada : Une musicienne séduite par le rythme du Nouveau-Brunswick 

Destination Canada - LE COEUR GRAND OUVERT

Explorer le Canada : Une musicienne séduite par le rythme du Nouveau-Brunswick

Batteuse professionnelle de calibre mondial, Elie Bertrand a accompagné sur scène Stéphane Rousseau, a reçu des éloges du légendaire Todd Sucherman (batteur du groupe Styx) et a déjà joué en première partie de Mötley Crüe. Lors d'une tournée au Nouveau-Brunswick, la musicienne s'est arrêtée dans l'unique station-service du petit village de Meductic, entre Woodstock et Fredericton, pour demander son chemin vers sa prochaine destination. « La gentille dame ne m'a pas seulement répondu, elle a fermé son commerce pendant cinq minutes pour venir me reconduire elle-même », se souvient la batteuse professionnelle. Si le Nouveau-Brunswick est connu des touristes pour ses eaux chaudes, c'est surtout la chaleur de ses résidents qui a conquis l'artiste en tournée.

Sa destination ce jour-là? Le siège social de SABIAN, marque de cymbales de renommée internationale, où son fournisseur chouchou l'attend pour une visite royale des installations. Plus qu'une simple cliente, Elie y est accueillie comme un membre de la famille. En plus de cette chaleureuse hospitalité, la musicienne découvre un milieu de travail complètement différent de ce à quoi elle s'attend. « Les bureaux de l'équipe du marketing sont dans une maison en bois rond au bord du fleuve Saint-Jean, raconte-t-elle. Les employés peuvent même y pêcher pendant leur pause du dîner! »

En compagnie de son guide Kevin Lansky, qui, après 18 ans de service, connaît l'histoire de l'entreprise comme le fond de sa poche, Elie rencontre les artisans qui s'appliquent à mouler, à cuire et à polir les cymbales qu'elle utilise tous les jours. « Chaque instrument est traité comme la chose la plus précieuse au monde. Tout est fait à la main, rien n'est usiné, constate-t-elle. On sent l'amour du travail et la joie de vivre partout. » La visite se conclut par une exploration de la voûte mythique où sont conservés en archives certains prototypes et des commandes spéciales d'artistes.

Cuisine décadente et coeur léger

Partageant la même passion qu'Elie pour la musique, les gens de l'usine se lient d'amitié sur-le-champ avec elle. Ils insistent pour lui faire visiter la capitale, Fredericton, et l'invitent à leur resto préféré : le 540 Kitchen & Bar. Elle y savoure des classiques réinventés d'une cuisine « fusion italo-asiatique-néo-brunswickoise », jumelant des saveurs comme celles des fruits de mer et de la poitrine de porc au sirop d'érable, de la panko et des réductions de balsamique. « C'était complètement décadent, il faut le vivre pour le comprendre », dit-elle.

Le repas terminé, la musicienne se laisse séduire par l'ambiance détendue et désinvolte qui imprègne toute la ville. « Je tripe vraiment sur la Nouvelle-Angleterre et ça dégage exactement cette impression-là, un college town avec des microbrasseries partout, ajoute la musicienne. C'est comme si c'était toujours un peu la fête, on se sent léger. »

Le goût de ralentir la cadence

Dans les semaines précédant son arrivée dans la province, Elie a vécu une période mouvementée et se sent épuisée par la fatigue accumulée. Revigorée par les visites et les rencontres inspirantes, elle y découvre une autre façon de vivre. « Voir les gens de SABIAN connaître un succès planétaire en étant aussi relax, dans leur petit coin de pays, ça m'a envoyé le message que je devrais peut-être prendre ça relax moi aussi », résume-t-elle. Ce séjour a permis à Elie de développer une grande complicité avec ses partenaires d'affaires de l'usine, qu'elle considère depuis comme des amis.

Selon la jeune femme, même le paysage urbain - comme les promenades piétonnes et les lieux de repos entourant le fleuve Saint-Jean au coeur de Fredericton - accentue ce sentiment de légèreté : « Ça nous rappelle de prendre le temps de vivre, de ralentir et de savourer le calme. »

Aujourd'hui, la musicienne se décrit comme moins stressée et plus productive. Séduite par son séjour dans les Maritimes, elle compte bien y retourner : « Ça vaut vraiment la peine, ce n'est pas si loin... et on n'a pas à se soucier du taux de change! »

À faire au Nouveau-Brunswick

Savourer : Chaque samedi matin, le marché agricole Boyce de Fredericton -site en anglais- réunit plus de 250 marchands de fruits et légumes, de viandes, de fromages, de pain et de vin, de même que des artisans proposant des objets d'art, de la poterie, des bijoux et d'autres souvenirs de la région.

Explorer : Marées géantes, 120 km de sentiers de randonnée, camping tout confort : le parc national Fundy offre un cadre exceptionnel aux amateurs de plein air.

Se souvenir : Le musée du fabricant de cymbales SABIAN -site en anglais- à Meductic est ouvert au grand public et présente des photos d'archives, des objets anciens et les techniques de confection. Sur rendez-vous.

 

Découvrez les 10 incontournables du Nouveau-Brunswick

Visitez le site officiel de Tourisme Nouveau-Brunswick

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer
  • PROMOTION - Destination Canada Xtra - 24 février
     (Crédit photo : Peter Di Pratola)

    Crédit photo : Peter Di Pratola

  • PROMOTION - Destination Canada Xtra - 24 février
     ()

  • PROMOTION - Destination Canada Xtra - 24 février
     ()

  • PROMOTION - Destination Canada Xtra - 24 février
     ()

  • PROMOTION - Destination Canada Xtra - 24 février
     ()