Faites la guerre aux parasites

Par amour pour votre chien

Alors que, le coeur léger, vous êtes en balade avec Pitou, vous ne pensez pas au danger qui le guette : celui de contracter des parasites. Ceux-ci représentent néanmoins une réelle menace pour la santé de votre fidèle compagnon, que vous soyez en ville ou à la campagne. Comment les prévenir et ainsi protéger votre animal et votre famille ?

Quels parasites peuvent s'attaquer à mon chien ?

Plusieurs types de parasites peuvent contaminer votre animal, dont les parasites externes, comme les tiques et les puces, et les parasites internes, comme le ver du coeur et les vers intestinaux. Alors que les parasites externes sont visibles à l'oeil nu, les vers parasitaires attaquent sournoisement le système digestif, cardiaque ou pulmonaire de votre animal. Les larves du ver du coeur, par exemple, mettent des mois à se rendre au coeur ou aux poumons de l'animal, où ils causent des ravages pouvant occasionner la mort. Les tiques, quant à elles, sont porteuses de maladies graves - dont la maladie de Lyme - alors que les puces, lorsque ingérées par l'animal, peuvent lui transmettre des vers intestinaux. Enfin, les humains, particulièrement les jeunes enfants,peuvent être infectés par certains types de vers transmis par leur animal.

Comment peut-il les contracter ?

Les parasites externes se transmettent très facilement d'un animal à un autre. Les puces peuvent se trouver partout à l'extérieur ainsi que dans la maison d'un animal infecté. Les tiques, quant à elles, vivent dans la végétation environnante et s'accrochent aux animaux ou aux humains qui passent à proximité. Par la suite, elles mordent pour se nourrir de sang, causant ainsi des démangeaisons et des réactions allergiques. Les occasions de contracter des vers parasitaires sont tout aussi nombreuses : le chien qui renifle de l'herbe, de la terre ou les excréments d'un animal infecté ainsi que celui qui mange des rongeurs ou d'autres animaux sauvages courent un risque élevé d'être contaminés. Certaines espèces de vers sont même transmises par les moustiques. De plus, il faut savoir qu'un grand nombre de chiots sont porteurs de vers intestinaux dès la naissance. Ils sont particulièrement sensibles à la présence de ces derniers et doivent être vermifugés.

Comment protéger mon animal ?

Discutez avec votre vétérinaire des traitements préventifs antiparasitaires offerts pour protéger votre chien et votre famille. Informez-vous entre autres au sujet d'une protection mensuelle de type tout-en-un. Vérifiez régulièrement le pelage de votre animal, surtout au retour des promenades à l'extérieur afin d'y repérer rapidement la présence de tiques. À cet effet, l'utilisation d'un peigne très fin pourra vous aider à détecter des puces ou des larves. Soyez également à l'affût des symptômes révélateurs de la présence de vers intestinaux ou de vers du coeur, comme la diarrhée, la démangeaison anale, les vomissements ou une perte de poids. N'oubliez cependant pas que les parasites internes peuvent mettre du temps avant de provoquer des symptômes chez votre animal.

La prévention est la clé

Pour protéger votre animal et votre famille des risques associés aux parasites, prenez dès maintenant rendez-vous avec votre vétérinaire pour discuter des traitements préventifs. Mesurez le niveau de risque de votre animal face aux différents parasites en répondant à un questionnaire simple sur ses habitudes de vie.

Faites l'évaluation.

Renseignez-vous sur les parasites.

Partager

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer