Inspirante, audacieuse, elle se réinvente

Chaque année, des centaines de Québécois s'expatrient volontairement vers des... (Crédit photo : LASIK MD)

Agrandir

Crédit photo : LASIK MD

Chaque année, des centaines de Québécois s'expatrient volontairement vers des pays d'Amérique centrale ou d'Amérique du Sud en quête d'un changement de style de vie. Une décision qui, au premier abord, peut sembler facile à prendre, mais qui requiert beaucoup de courage et de détermination, ainsi qu'un bon sens de l'adaptation.

Catherine Marquis fait partie de ceux pour qui l'appel de la nature au quotidien était devenu plus grand que celui des centres urbains. C'est donc avec un regard neuf que la kinésiologue a fait ses valises pour le Costa Rica, où elle s'est retrouvée comme un poisson dans l'eau. La correction de sa vue au laser était une étape cruciale pour la jeune femme si elle voulait apprécier pleinement son nouveau mode de vie.

Nous avons rencontré Catherine pour en connaître davantage sur son histoire et ainsi, peut-être, inspirer ceux et celles qui s'apprêtent à faire le saut vers de nouveaux horizons.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce qui t'a motivée à t'expatrier ?

Même si j'avais tout pour être heureuse au Québec, - de bons emplois en tant que kinésiologue et entraîneuse privée, des amis et une famille que j'adore -je sentais de plus en plus qu'il me manquait un élément important afin de trouver mon bonheur.

Lors de mon premier voyage au Costa Rica, je suis tombée amoureuse de la ville de Tamarindo, du surf et de ce style de vie. C'est en revenant de mon deuxième séjour là-bas que j'ai finalement décidé de me lancer dans le vide et d'aller refaire ma vie dans ce pays.

Quelle est la chose qui a le plus changé chez toi depuis ton arrivée au Costa Rica ?

Sans hésiter : mon niveau de stress, qui a diminué de façon considérable. J'ai rencontré mon copain peu de temps après m'être établie au Costa Rica et ensemble, nous avons fondé BFit Retreat, une entreprise spécialisée dans les retraites santé qui allient yoga, surf et plein air, entre autres choses.

C'est au fil de cette transformation de mon mode de vie que j'ai ressenti le besoin d'avoir recours à la correction de la vue au laser chez LASIK MD. Cette intervention a changé ma vie - la façon dont je surfe, par exemple, mais aussi la manière dont j'aborde les nouvelles activités qu'on me propose.

Maintenant que mes passe-temps et mon travail ne sont plus deux éléments distincts de ma vie, je me lève tous les jours avec l'envie d'aller travailler! Il m'arrive très souvent de me lever sans savoir quel jour on est, car ce n'est plus important ! 

Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui souhaite faire le grand saut comme toi ?

De se lancer dans l'aventure sans questionner son choix. Les premiers temps, on se demandera probablement si on a pris la bonne décision, car les débuts ne sont pas toujours aussi faciles qu'on le croit. Toutefois, l'important c'est de foncer en regardant de l'avant et se dire qu'au final, on n'aura pas de regrets, parce qu'au moins on aura essayé.

Que faut-il prévoir avant de s'expatrier dans un pays comme le Costa Rica ?

L'argent : on n'y échappe pas! Le Costa Rica est l'un des pays d'Amérique centrale où le coût de la vie est le plus élevé. On y utilise autant la devise américaine que le colón (la monnaie nationale du Costa Rica). Ainsi, prévoyez assez d'économies pour subvenir à vos besoins pendant les premières semaines ou les premiers mois de votre déménagement.

De la polyvalence et de la patience : particulièrement les premiers temps. Il faut être prêt à essayer différentes choses pour subvenir à ses besoins. Depuis mon arrivée au Costa Rica, en plus des retraites BFit, j'ai fait de nombreux petits boulots - comme vendre des barres santé - pour arrondir mes fins de mois.

Au final, dirais-tu que le fait de changer d'environnement t'a aussi changée, toi ?

Oui, et ce, même si mon départ est encore relativement récent. Je suis beaucoup plus calme et tolérante qu'avant. Je prends aussi beaucoup plus le temps d'apprécier les choses et les gens. Par exemple, je peux maintenant engager de longues conversations avec des inconnus, chose qui ne m'arrivait presque jamais auparavant !

Apprenez-en davantage sur Catherine Marquis, ainsi que son cheminement vers une intervention qui a changé sa vue et sa vie, la semaine prochaine sur lapresse.ca.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Nouveau regard sur le Costa Rica

    Style de vie

    Nouveau regard sur le Costa Rica

    Surfeuse et kinésiologue, Catherine Marquis fait partie du lot d'expatriés québécois qui ont tout laissé tomber ici pour refaire leur vie, au chaud. »

  • Voir la vie autrement

    Style de vie

    Voir la vie autrement

    Vous portez des lunettes ou des verres de contact ? Vous savez donc à quel point l'un ou l'autre peut devenir handicapant lorsque vient le temps de... »

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer