Les tournois de tennis, particulièrement les 4 tournois « du grand chelem», demeurent parmi les événements les plus jet-set sur la planète. Voici ce qu'il faut savoir avant de s'y rendre.

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Open d'Australie

: À Melbourne, à la mi-janvier.

Quoi porter? De la crème solaire; c'est l'été austral. Des couleurs pastel, et des sandales. Les Australiens ont une personnalité souvent plus « relax » que les Européens, mais aiment quand même bien paraître.

Bon à savoir : Certains matchs sont disputés le soir ici. Pour assister à ceux-ci, le facteur « glamour » de l'habillement est relevé d'un cran, pour les hommes comme pour les femmes.

Roland-Garros

: À Paris, à la fin mai.

Moins empreint de cérémonial que Wimbledon, mais il s'agit tout de même d'un « must » pour qui veut voir et être vu.

Quoi porter? Un polo, un pantalon ou un bermuda en coton beige, et un chapeau blanc. Des points supplémentaires si le polo est griffé Lacoste (qui était, on l'oublie parfois, un joueur de tennis Français). Apparemment, un beau hâle fait aussi très bonne impression. Ne pas oublier ses lunettes de soleil.



Wimbledon


: À Londres, à la fin juin.

Il s'agit du plus ancien tournoi, et du plus prestigieux aussi. L'étiquette y est strictement appliquée...

Quoi porter? Du blanc. C'est toujours la règle qui prévaut pour les joueurs. Cette coutume ne s'applique pas aux spectateurs, mais beaucoup s'y plient quand même. Peu importe la couleur choisie, les fans considèrent qu'assister à un match à Wimbledon est « une occasion spéciale », et s'habillent en conséquence. Été oblige, les vêtements sont souvent légers et amples, avec beaucoup de lin et de coton.

Et un parapluie s'impose; c'est l'Angleterre après tout...

Bon à savoir : Il n'est pas possible d'arriver en retard ou de quitter son siège pendant les matchs.

US Open

: À New York, à la fin août.

C'est le tournoi le plus « démocratique » des 4; l'ambiance y est un peu moins « sélecte » que pour les autres. Mais pour les standards américains, il s'agit quand même d'un événement chic, et le décorum n'est pas le même que pour un match de baseball ou de football...

Quoi porter? Des vêtements un peu preppy; shorts, chandails rayés, chaussures confortables, casquette...

Bon à savoir : Les spectateurs qui apportent un sac, peu importe ce qu'il contient, doivent faire une file extrêmement longue pour faire fouiller celui-ci. Pour gagner du temps, il vaut donc mieux tout acheter sur place.