Les Américains ont soif de kombucha québécois

Julian Giacomelli est cofondateur et président de RISE...

Agrandir

Julian Giacomelli est cofondateur et président de RISE

Pendant des années, la boisson pétillante RISE s'est avérée si populaire chez les consommateurs québécois qu'en période estivale, le manufacturier parvenait tout juste à répondre à la demande. Aujourd'hui, grâce à des investissements majeurs qui ont permis d'accroître sa production, la PME de Saint-Léonard s'attaque au marché américain.

Embouteiller les saveurs du monde

Mis à part les bouteilles de verre - qui sont fièrement fabriquées à Montréal -, la majorité des ingrédients servant à la fabrication du kombucha sont achetés aux quatre coins du monde. L'ingrédient clé de cette boisson : la « mère », une culture bactérienne qui métabolise le sucre et la caféine lors de la fermentation. « C'est un ingrédient qui est vivant, et le premier morceau a été rapporté d'Hawaï par deux des fondateurs, Mathieu Gallant et David Côté », explique Julian Giacomelli, cofondateur et président de RISE.

Les thés sont importés d'Asie, tandis que le sucre provient d'une coopérative située au Paraguay. « Nous travaillons principalement avec des importateurs locaux, précise M. Giacomelli. Mais nous simplifions la gestion des achats en confiant à des spécialistes l'approvisionnement, la logistique et les contacts avec les fournisseurs étrangers. Cette impartition nous permet de nous concentrer sur la recherche et l'étude des tendances du produit. »

États-Unis : un marché immense, tout près

L'entreprise lorgnait le nord-est des États-Unis depuis plusieurs années déjà. « À moins de 1 000 km de Montréal, ce territoire représente un bassin de clients potentiels deux fois plus grand que le Canada entier. Il y a trois ans, on a fait le grand saut en choisissant le Vermont comme marché test. On y trouve une culture de la bouffe, les entreprises alimentaires canadiennes y sont bien respectées et le kombucha y était déjà populaire », résume Julian Giacomelli.

Aujourd'hui, RISE possède une filiale américaine et sa propre force de vente afin d'assurer une meilleure proximité entre l'entreprise et les consommateurs. L'exportation ne représente encore qu'une modeste part du chiffre d'affaires, mais RISE a étendu ses activités à d'autres États du nord-est depuis l'été dernier... ce qui devrait bientôt faire grimper les ventes chez nos voisins du Sud.

Un partenaire pour l'aventure internationale

L'ouverture des comptes bancaires de RISE pour faire des affaires en territoire américain s'est déroulée sous le signe de la simplicité, et ce, grâce à l'aide des experts chevronnés de la Banque Nationale. « On se protège également des variations du taux de change en achetant des devises américaines à l'avance auprès d'eux », ajoute le président de RISE.

Pour répondre à la demande américaine grandissante, le manufacturier a procédé à l'expansion et à l'automatisation de son usine de Saint-Léonard. Des investissements de 7 millions de dollars - rendus possibles grâce au financement de la Banque Nationale - ont permis de doubler la superficie des installations et de quadrupler la capacité de production. « On est maintenant bien outillés pour répondre aux besoins des États-Unis pendant au moins trois ans », indique Julian Giacomelli.

L'entreprise n'écarte pas une possible expansion vers l'Europe, mais pas à court terme. Les marques de commerce de RISE sont même déjà protégées en Europe ainsi que dans quelques pays asiatiques. Mais comme les bouteilles de verre sont lourdes et que le kombucha doit être réfrigéré, l'exportation outre-mer pourrait se révéler fort dispendieuse. Éventuellement, l'entreprise prévoit plutôt construire ses propres usines de fabrication à l'étranger. 

DÉCOUVREZ des solutions bancaires pour vos activités à l'international.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer