Oser fabriquer à la main des luminaires designs, locaux et accessibles

Des luminaires d'inspiration scandinave faits ici

Publicité

Elle les trouvait moches, de piètre qualité ou alors trop chers. Au lieu d'accrocher chez elle un luminaire commercial made in China, Maude Rondeau s'est servie de ses dix doigts. Le résultat fait main fut si concluant qu'elle en a fabriqué toute une collection... et a lancé son entreprise! Rencontre avec la créatrice et fondatrice de Luminaire Authentik qui, grâce à ses luminaires artisanaux, designs et locaux éclairent autant nos maisons que les hôtels et les restos.

Quand elle a quitté Montréal pour l'Estrie, il y a cinq ans, Maude Rondeau rêvait de se ressourcer en réalisant ses « projets de rêve ». « Je voulais changer de domaine, créer ma propre affaire, mais je ne savais pas quoi exactement », se souvient la jeune femme de 36 ans, qui évoluait alors dans le milieu de la mode, de la vente et du marketing.

La réponse lui est venue en aménageant sa nouvelle maison. Adepte du hygge, cet art de vivre à la danoise qui mise sur l'ambiance cosy créée par des couleurs douces, des matériaux nobles et un éclairage tamisé, elle a cherché en vain le luminaire parfait. Découragée devant le manque de choix et de qualité, elle s'en est bricolé un à son goût. « Une fois que j'avais compris comment installer le socket sur l'abat-jour, raconte cette passionnée d'architecture et de design, j'ai entrevu un million de possibilités et une opportunité d'affaires ».

Son « projet de rêve » était né : des luminaires de style industriel et contemporain, conçus sur mesure pour tous les besoins et toutes les bourses. Son garage est devenu son atelier. Elle a dessiné des moules et développé des partenariats avec des fournisseurs locaux. Une collection a pris forme, puis une image de marque. « J'ai eu l'audace de laisser un gros poste de direction pour me concentrer sur mon projet, dit Maude, sachant que pour réussir, je devais y mettre tout mon temps et mes énergies ».

Pour assurer la qualité de ses produits, elle s'est associée avec un entrepreneur d'enseignes extérieures, ingénieur de formation. « On avait à apprendre l'un de l'autre, observe-t-elle. Il m'a montré plusieurs principes de base. » De pair, ils ont lancé Luminaire Authentik en janvier 2015. L'entreprise a vite pris son envol. Six mois plus tard, Maude a racheté LA, dont elle a fait une plateforme de création de luminaires « designs, locaux et accessibles » pour les architectes designers et le grand public.

Aujourd'hui, elle emploie 14 personnes dans son usine flambant neuve de West Brome, et compte des hôtels prestigieux parmi ses clients (Fairmont Le Reine Elizabeth, Marriott, Hilton, Saint-Sulpice, Birks), mais aussi des tours à bureaux (le Centre Bell) et des chaînes de restos (Bâton Rouge, St-Hubert, Harvey's). « Pour en arriver là, j'ai converti un food truck en salle d'exposition mobile pour aller à la rencontre des architectes et leur expliquer mon concept. » Mais ses visées ne s'arrêtent pas là. Prochain défi : percer les marchés canadien et américain.

Après un peu plus de trois ans d'activité, Maude se pince encore devant le succès de son entreprise. « C'est de la passion, du temps, du travail et beaucoup de responsabilités, s'exclame-t-elle. J'ai mis mes tripes sur la table. Je me suis entourée des meilleurs, et j'ai cru en mon projet au point d'agrandir mon usine. Il n'y a jamais rien de garanti dans la vie. L'important, c'est de pouvoir rêver. »

Découvrez les modèles de Luminaire Authentik

Visitez la page Facebook de Luminaire Authentik

Découvrez la page Instagram de Luminaire Authentik

Consultez le site de Cadillac

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer