Montréal compte 46 fermes urbaines, soit plus que toute autre ville du monde. L’industrie bioalimentaire, qui représente 13 % des emplois sur l’île, fait preuve de créativité et d’innovation pour produire, transformer et distribuer des aliments frais et locaux. Découvrez-en plus sur ce secteur prioritaire dans ce premier épisode de la série Montréal s’investit.

Publié le 18 août 2021

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Sur le toit du Palais des congrès de Montréal, le Laboratoire sur l’agriculture urbaine procède à des études et à des expériences pour développer les meilleures pratiques dans un tel environnement. Une fois mises au point, ces connaissances sont diffusées pour le bien commun. « En appuyant cet organisme-là, on soutient indirectement plusieurs entreprises et organismes de l’industrie », explique Charles-André Major, commissaire au développement économique pour la Ville de Montréal.

Dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, La Centrale Agricole forme la plus grande coopérative d’agriculture urbaine du Québec. Elle établit des synergies entre ses membres, bâtissant ainsi un écosystème d’économie circulaire pour la production, la transformation et la commercialisation des aliments. « La Ville de Montréal soutient la mission de La Centrale comme acteur de développement économique pour une ville résiliente et verte », souligne Jean-Philippe Vermette, directeur de l’intervention et des politiques publiques pour La Centrale Agricole.

Cette vidéo vous invite à visiter le marché Jean-Talon et ces lieux d’innovation qui font de Montréal une véritable capitale bioalimentaire.

Rendez-vous sur montreal.ca pour en apprendre davantage