Un essentiel pour profiter à plein des joies de la saison hivernale : le manteau d’hiver de qualité, durable et surtout parfaitement adapté à l’utilisation qu’on en fera. Zoom sur 5 questions à se poser avant d’acheter un manteau avec lequel braver tous les éléments.

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Duvet, plumes ou rembourrage synthétique ?

Le premier élément à considérer quand vient le temps de se procurer un manteau est la matière qui en compose l’isolant. D’un côté, le duvet et les plumes, qui sont les grands vainqueurs au chapitre de la conservation de la chaleur. Il s’agit de matières ultralégères et compressibles qui s’imposent d’elles-mêmes pour les éternels frileux. « Par contre, une fois qu’il est mouillé, le duvet perd son pouvoir gonflant, donc ses propriétés thermiques, explique Sophie Racine, gérante de département chez SAIL. Toutefois, si le duvet a reçu un traitement déperlant DWR, sa résistance à l’humidité et à la pluie sera accrue. »

Dans l’autre coin, on trouve le rembourrage synthétique. Conçues pour reproduire les capacités thermiques du duvet, les matières synthétiques ont l’avantage d’être bien efficaces — même lorsqu’elles sont mouillées — et de sécher rapidement. Pour leur grande respirabilité, leur imperméabilité et leur confort, les manteaux d’hiver rembourrés avec des isolants synthétiques gagnent tout naturellement la faveur des adeptes de sports d’hiver.

Découvrez un manteau passe-partout en duvet d’oie

Utilisation sportive ou d’intensité modérée ?

Il est essentiel de se poser les bonnes questions pour dénicher le manteau d’hiver parfait, parce que l’utilisation qu’on en fera est un facteur important à considérer. Quelle est l’intensité des activités pratiquées en plein air ? Fait-on des sports où l’on risque de transpirer et d’avoir chaud, ou, au contraire, est-on plus statique quand on va à l’extérieur pendant la saison froide ?

Les modèles de manteaux multicouches constituent la solution optimale aux utilisations sportives, car ils permettent de pratiquer toute activité sans craindre d’avoir trop chaud ou trop froid. C’est le fameux principe des pelures d’oignon : il suffit d’ajouter ou d’enlever des couches pour un maximum de confort. « En multicouches, on commence par un sous-vêtement qui respire bien, puis on choisit une couche intermédiaire — synthétique ou en duvet — et, finalement, une coquille avec membrane en Gore-Tex, ce qui la rend imperméable et coupe-vent. »

Découvrez une coquille isolée et imperméable pour le multicouche

Les petits « plus » à rechercher ?

Selon la gérante du département des manteaux, les gens qui recherchent un nouveau manteau convoitent principalement les modèles légers et polyvalents, avec lesquels ils peuvent s’adonner à toutes leurs activités, qu’il s’agisse du ski alpin, de la raquette, de la randonnée en montagne… ou de la promenade du dimanche en ville. Parmi les autres fonctionnalités populaires, mentionnons les trous pour les pouces — qu’affectionnent les inconditionnels des sports de glisse — et les fermetures à glissière sous les bras, qui offrent plus de respirabilité et d’aération. Au rayon des petits « extras », le capuchon amovible et réglable n’est pas en reste pour un ajustement optimal.

Découvrez un manteau de ski doté d’une foule de fonctionnalités utiles

Acheter local et écoresponsable ?

Kanuk, Quartz, Indygena… En magasin, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir encourager les marques locales en se procurant un manteau conçu et fabriqué ici. En tant qu’entreprise bien de chez nous, SAIL est fière de commercialiser de nombreuses marques québécoises et canadiennes dans ses succursales. Une autre préoccupation grandissante des clients : faire un choix soucieux de l’environnement. « Quand on regarde de plus près les bourrages en matière synthétique, le polyester qui les compose est fait de matières recyclées pour la plupart des modèles », souligne Sophie Racine.

Découvrez un manteau entièrement fait au Canada

Et le style, dans tout ça ?

Enfin, un élément à ne pas négliger dans le choix d’un manteau est bien évidemment son style. Grâce à une vaste sélection de manteaux pour hommes, pour femmes et pour enfants adaptés aux rigueurs du Québec, SAIL offre l’embarras du choix aux amoureux du plein air. « Si on cherche un look plus passe-partout et urbain, il est tout à fait possible, avec un même manteau, de passer facilement de la montagne à la ville », assure la gérante. Pour retrouver les grandes marques les plus convoitées, comme The North Face, Arc’teryx, Columbia, Kanuk, Lolë et bien d’autres, SAIL est la destination où s’arrêter avant d’aller jouer dehors cet hiver.

Découvrez un manteau stylé conçu au Québec