La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:; App Source:

Dix beaux jardins du Québec

Parc Marie-Victorin... (Photo La Tribune)

Agrandir

Parc Marie-Victorin

Photo La Tribune

Sur le même thème

Martine Bouliane
La Presse

Au fil de l'été, les jardins changeront continuellement de visage à mesure que se succéderont les floraisons. Il y a quantité d'endroits, dans différentes régions du Québec, où apprécier la beauté de ces bijoux de la nature et où s'enivrer les sens. En voici 10 à découvrir ou à revoir cet été.

1 Domaine Joly-de-Lotbinière, Chaudière-Appalaches

Habité par les seigneurs Joly-de Lotbinière, ce domaine exceptionnel situé sur la pointe Platon, près du fleuve, dégage un certain romantisme. Ses bâtiments et arrangements floraux sont inspirés par le mouvement pittoresque du XIXe siècle. On y retrouve notamment d'immenses noyers noirs, un parterre où dominent les rosiers, un jardin blanc et un jardin des sens. Derrière la villa se trouvent des sentiers pédestres bordés d'arbres centenaires.

www.domainejoly.com

2 Jardin botanique, Montréal

Ce jardin n'a pas besoin de présentation. Il est assurément le plus fréquenté du Québec. Chaque mois, le secteur en vedette se transforme. Tout d'abord, les plantes alpines, suivies des magnolias, des lilas, des rhododendrons, des roses, des lys et des hémérocalles du Ruisseau fleuri... On peut le voir, le revoir et toujours trouver de quoi s'émerveiller dans ce jardin aux innombrables visages.

www.ville.montreal.qc.ca/jardin

3 Parc Marie-Victorin, Centre-du-Québec

Ce parc se distingue notamment par ses neuf mosaïcultures. Les insectes, oiseaux ou grenouilles formés de végétaux plairont aux adultes et aux enfants. On retrouve aussi cinq jardins thématiques fort intéressants, dont celui des oiseaux, où s'inspirer pour planter chez soi les fleurs et plantes qui attirent les volatiles. Quelque 200 espèces rares font partie de la collection du parc, où on peut aussi goûter les fleurs.

www.parcmarievictorin.com

4 Domaine Mackenzie-King, Outaouais

Partie intégrante du parc de la Gatineau, ce domaine boisé appartenait autrefois au premier ministre William-Lyon Mackenzie-King. Devant le vaste chalet de Moorside, où il est possible de prendre le thé, se trouvent des jardins de différents types : l'ordonné jardin d'inspiration française devant la maison puis celui plus éclectique et désordonné anglais. Ce qui le distingue, c'est la présence de ruines transportées là pour enjoliver les jardins, dont celles d'une abbaye.

www.capitaleducanada.gc.ca/king

5 Manoir Papineau, Outaouais

Déjà, au XIXe siècle, les jardins du Manoir était considérés parmi les plus intéressants de l'époque. C'est l'amour des fleurs du seigneur de la Petite-Nation, Louis-Joseph Papineau, qui l'a poussé à aménager ses jardins. Parcs Canada les recrée à partir notamment des écrits du politicien. La première phase du projet est achevée, et d'autres suivront pour faire revivre l'ensemble des jardins, composés de platebandes, d'un potager et d'un jardin de sculptures.

www.pc.gc.ca/papineau

Les Jardins de Métis... (Photo Jean Goupil, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Les Jardins de Métis

Photo Jean Goupil, La Presse

6 Centre de la nature, Laval

Ce parc urbain, une ancienne carrière, est fréquenté l'été par les familles qui pique-niquent. Les amateurs d'horticulture s'y rendent aussi pour voir la serre d'exposition, où se trouvent les plantes tropicales, mais aussi les variétés qui ornent les nombreuses platebandes. Elles regroupent les espèces de fleurs selon une thématique propre à chacun des jardins, qu'il s'agisse de celui des annuelles, des vivaces, des plantes indigènes ou du sous-bois.

www.info.ville.laval.qc.ca

7 Jardins de Métis, Gaspésie

C'est en 1926 qu'Elsie Reford a commencé à enjoliver son camp de pêche en y plantant des fleurs. Elle n'a pas hésité à faire pousser des variétés exotiques, tels les pavots bleus, originaires de l'Himalaya et devenus l'emblème du parc. Les Jardins de Métis ont de quoi plaire aux plus conservateurs et aux plus audacieux. Aux platebandes aménagées il y a près d'un siècle s'ajoutent les jardins contemporains et souvent surprenants du Festival international de jardins.

www.jardinsmetis.com

8 Parc du Bois-de-Coulonges, Québec

Cet ancien domaine du XVIIe siècle, situé en bordure du fleuve, a de quoi charmer avec ses allées fleuries et ses grands arbres centenaires. Environ la moitié de ses 24 hectares sont boisés. Des visites guidées permettent de découvrir les jardins qui parsèment ce très beau parc urbain, dont un consacré aux rhododendrons et un second aux roses anciennes. C'est aussi une occasion d'en connaître plus sur sa longue histoire.

www.capitale.gouv.qc.ca

9 Jardin Daniel A. Séguin, Montérégie

Quelque 2000 variétés se côtoient dans ces jardins, terrain de jeu et d'études des élèves en horticulture de l'Institut de technologie agroalimentaire (ITA) de Saint-Hyacinthe. Chaque année, un nouveau jardin, est aménagé. Cette saison, c'est un jardin médiéval qui s'ajoutera à la vingtaine de jardins thématiques existants. On retrouve aussi les Exceptionnelles, ces plantes remarquables à ajouter à son aménagement paysager, sélectionnées à la fois par le public et les spécialistes.

www.itasth.qc.ca/jardindas

10 Jardins de Normandin, Saguenay-Lac-Saint-Jean

Ici, on présente l'histoire du jardin à l'intérieur d'un seul grand jardin. On retrouve un parterre oriental, un autre français, un anglais, sans oublier un jardin des herbes qui rappelle l'époque médiévale. Le site compte aussi un potager décoratif. Les amoureux d'hémérocalles adoreront voir ces platebandes où se côtoient pas moins de 2000 cultivars.

www.lesgrandsjardinsdenormandin.com




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer