Pas moyen d’aller camper dans les parcs de la SEPAQ ? Pas de problème. La SEPAQ suggère aux Québécois de camper dans leur salon.

Marie Tison Marie Tison
La Presse

Dans la première livraison d’une nouvelle infolettre intitulée La nature à la maison, la SEPAQ propose aux confinés d’aller chercher l’équipement de camping au sous-sol et de monter la tente dans le salon, ou ailleurs dans la maison, avec matelas, sacs de couchage, etc. Ceux qui n’ont jamais fait de camping ne doivent pas se sentir mis de côté : les coussins du canapé, ça fait une belle tente aussi.

La SEPAQ suggère de faire jouer une trame sonore de nature : chants d’oiseaux, rivière, vent dans les branches, et de fermer tous les autres appareils électroniques. Finalement, il faut s’habiller « en camping », short, sandales (avec des chaussettes si nécessaire) et vieux coton ouaté, et se cuisiner des hot-dogs et des hamburgers.

Lancée également sur la page Facebook de la SEPAQ, l’idée a suscité beaucoup de commentaires. En fait, photos à l’appui, plusieurs familles ont fait savoir qu’elles avaient déjà monté une tente dans le salon.

>Pour s’abonner