Une nouvelle exposition présentée jusqu’en mai au Musée des cultures du monde, à Nicolet, lève le voile sur un aspect peu connu de l’histoire du Québec : la présence de pirates et de corsaires dans les eaux gaspésiennes.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Souvent, les abordages étaient faits au large, mais la côte subissait aussi parfois des raids, notamment dans les postes de pêche.

Le musée présente aussi, jusqu’au 13 janvier, L’étoile de Bethléem — la naissance d’une tradition, une exposition qui regroupe une vingtaine de crèches.

Consultez la page du musée : https://www.facebook.com/museedesculturesdumonde