Un tout nouvel axe véloroutier permettra aux amateurs de cyclotourisme de s’offrir des haltes amusantes et gourmandes lors de leurs virées à deux roues, entre Montréal et Sherbrooke.

Publié le 4 mai
Laila Maalouf
Laila Maalouf La Presse

La Véloroute gourmande est un parcours de 235 km à travers la Montérégie et les Cantons-de-l’Est avec plus d’une centaine d’attraits à découvrir sur le chemin.

Restaurants, cafés, crémeries, microbrasseries, vergers, cidreries, vignobles, distilleries, boutiques et marchés publics font partie des nombreux arrêts qui sont proposés sur la route, à choisir au gré de ses envies et dispersés dans des rayons d’environ 5 km afin de faciliter, notamment, les voyages d’initiation à vélo en famille.

La Véloroute gourmande peut se découvrir par segments, à son rythme et même sur plusieurs jours puisqu’elle est jalonnée en plus de quelque 70 options d’hébergement (hôtels, auberges, gîtes, terrains de camping…). Un service de transport de bagages et de personnes est d’ailleurs offert par un fournisseur.

Fruit d’un partenariat entre les offices de tourisme des Cantons-de-l’Est et de la Montérégie, la Véloroute gourmande traverse 23 municipalités et 3 parcs nationaux. De ses 235 km, 81 % sont sur piste cyclable et plus de 60 % sur une surface asphaltée, dans le but de rendre l’expérience agréable et sûre.

Le trajet peut évidemment s’entreprendre dans les deux sens, mais la force des vents rendrait le parcours en direction de Sherbrooke plus facile, malgré une élévation supérieure de 150 m.

Consultez le site de la Véloroute gourmande