Lancé en pleine pandémie, le Festival d’histoire de Montréal sera de retour pour une deuxième édition, du 13 au 15 mai, et soulignera le 380e anniversaire de la fondation de la ville avec une pluie d’activités, dont bon nombre sont gratuites.

Publié le 29 avril
Simon Chabot
Simon Chabot La Presse

Mené par le regroupement des 14 musées d’histoire de Montréal, le festival propose ce printemps 46 activités un peu partout en ville, la plupart en personne (avec le port du masque).

Parmi elles se trouvent de nombreuses visites guidées, dont une balade de deux heures sur le mont Royal pour en explorer le passé mouvementé en compagnie de l’historien Rod MacLeod. Le parc a été largement dessiné par l’architecte paysagiste américain Frederick Law Olmsted, dont le 200e anniversaire de naissance a eu lieu le 28 avril dernier. D’autres visites feront découvrir les secteurs du Mille carré doré, de La Petite-Patrie, de Milton-Parc… ou encore les fantômes du Vieux-Montréal.

Dans le cadre du festival, une conférence se penchera sur les liens parfois étonnants entre histoire et jeux vidéo, avec l’apport d’une douzaine d’historiens qui ont participé à la conception du jeu Assassin’s Creed. Un jeu dont vous êtes le héros invitera en outre les participants à trouver le coupable d’un vol commis à l’époque de la Nouvelle-France à la ferme de la Pointe, aujourd’hui la Maison Saint-Gabriel.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec proposera de son côté de plonger dans la douzaine d’albums de rue d’Edouard-Zotique Massicotte, qui a laissé quelque 6000 photographies et dessins publiés entre 1850 et 1915, une précieuse source d’information pour comprendre le quotidien de l’époque. Une autre conférence, baptisée « Maîtriser les désirs : sexe et censure au Collège de Montréal », s’attardera au rôle parfois controversé joué par les Sulpiciens pour sauvegarder l’honneur des jeunes Montréalais au XVIIIe siècle.

Enfin, une série de balados encourageront les Montréalais à examiner mille facettes de leur ville à travers des circuits urbains notamment. L’un d’entre eux s’intéresse au Bronx montréalais, un quartier de l’arrondissement de LaSalle, un autre au Faubourg à m’lasse, etc.

Les inscriptions aux activités se font sur le site du festival.

Consultez le site du Festival d’histoire de Montréal