(Toronto) L’aéroport international Pearson de Toronto s’est classé en queue de peloton sur une liste de J. D. Power évaluant la satisfaction de la clientèle envers les principales plaques tournantes nord-américaines.

La Presse Canadienne

L’étude de 2021 a placé Pearson à l’avant-dernier rang de son classement des 20 aéroports de catégorie « méga », soit ceux qui accueillent au moins 33 millions de passagers par an.

Consultez le palmarès de J. D. Power

La note de l’Aéroport Pearson — 780 points sur un maximum possible de 1000 — était inférieure à la moyenne record de 798 points, même si elle représentait une amélioration par rapport à sa note de 763 points de l’an dernier.

J. D. Power affirme que les notes des clients étaient généralement plus élevées au cours de la première moitié de la période d’étude d’août 2020 à juillet 2021, mais qu’elles ont baissé au cours de la seconde moitié, à mesure que le volume et l’attente des passagers augmentaient.

La société d’analyse des perspectives des consommateurs affirme que les pénuries de main-d’œuvre ont contribué à réduire les scores des services de restauration, de boissons et de vente au détail dans les aéroports.

Le responsable du renseignement sur les voyages chez J. D. Power, Michael Taylor, a expliqué que Pearson s’en était particulièrement mal tiré en raison de ses installations et de ses politiques pandémiques.

« Cela était en grande partie lié aux procédures contre la COVID, et certaines des installations du terminal pourraient vraiment être améliorées », a observé M. Taylor.

« Ça a été une année difficile. Il y a eu une quantité énorme de défis opérationnels basés sur les procédures contre la COVID à Toronto. »

Pearson a vu son nombre de passagers chuter pendant la pandémie. Au deuxième trimestre de l’année dernière, il n’a accueilli qu’un demi-million de passagers, contre 12,8 millions au cours de la même période en 2019. Environ un million de personnes ont transité par ses terminaux au deuxième trimestre de cette année.

Alors que Pearson a obtenu un score faible dans l’étude J. D. Power, plus tôt cette année, le Conseil international des aéroports lui a décerné le prix du meilleur grand aéroport d’Amérique du Nord pour une quatrième année consécutive.