Les 14 musées d’histoire de Montréal lancent un nouveau festival qui aura lieu du 14 au 16 mai prochains, pour célébrer le passé de la métropole avec plus de 30 activités gratuites, en ligne et en ville.

Simon Chabot Simon Chabot
La Presse

À l’occasion du Festival d’histoire de Montréal, le public sera invité à participer à des visites, des ateliers et des conférences pour mieux connaître l’histoire de la ville. Au menu, notamment : une exploration du patrimoine architectural de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, des discussions avec des représentants de peuples autochtones installés ici avant l’arrivée des Européens, une cartographie des lieux animés par la diaspora africaine montréalaise, une séance d’écoute d’enregistrements musicaux réalisés ici dans les années 40 et 50 ou encore des balades dans différents quartiers.

« Les musées se sont inspirés des Rendez-vous de l’histoire de Blois (en France), fait savoir par écrit André Delisle, directeur du Musée du Château Ramezay et président des Musées d’histoire de Montréal. Nous voulions regrouper les experts, les initiés et le grand public autour d’une fin de semaine à la fois festive et instructive. »

Ce premier Festival d’histoire de Montréal, auquel se joint le 3e Festival international du film d’histoire de Montréal et différents organismes à vocation historique et patrimoniale, se tiendra à quelques jours de l’anniversaire de fondation de la ville, le 17 mai. Plus tôt cette année, la fermeture du Musée Stewart, dans l’île Sainte-Hélène, a secoué le milieu des musées d’histoire de Montréal.

> Consultez le site du Festival d’histoire de Montréal