Depuis quelques années, on voit apparaître des splendeurs architecturales en location ici même, au Québec. Bien qu’il faille s’y prendre d’avance pour réserver et que le coût soit tout de même le reflet d’un produit haut de gamme, on doit se réjouir de pouvoir séjourner en grande beauté si près de chez soi, surtout en cette période trouble.

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

Hinterhouse, dans les Laurentides, est une de ces constructions qui font rêver les Québécois à la recherche d’un havre de paix. Dessinée par Ménard Dworkind Architecture et Design, la longiligne maison de verre et de bois est nichée en pleine forêt, à La Conception. Il y a même un superbe sauna vitré en contrebas.

PHOTO ADRIEN WILLIAMS, FOURNIE PAR LA BINOCLE

Il y a un sauna en contrebas de la maison.

Le propriétaire de Hinter Company, Mauricio Padilla, a étudié à l’Université Concordia puis travaillé dans le monde des technologies pendant une dizaine d’années. Il a beaucoup voyagé. C’est aussi un grand amateur de randonnée. En se promenant dans les montagnes de Norvège et dans le désert de la Californie, entre autres, il a vu de magnifiques constructions au design épuré.

« Chaque fois, je me demandais pourquoi on n’avait pas ce type de maisons au Québec », dit M. Padilla.

L’architecture et l’aménagement minimaliste ont cette capacité de nous permettre de reconnecter avec nous-mêmes. Un intérieur qui n’est pas encombré libère de l’espace mental, favorise la détente. » — Mauricio Padilla

  • Hinterhouse, à La Conception, est le résultat de la collaboration entre l’architecte David Dworkind (Ménard Dworkind Architecture et Design), le fondateur de Hinter Company, Mauricio Padilla, et l’entreprise québécoise Alphabet, qui a réalisé tout le mobilier.

    PHOTO DAVID DWORKIND, FOURNIE PAR HINTER COMPANY

    Hinterhouse, à La Conception, est le résultat de la collaboration entre l’architecte David Dworkind (Ménard Dworkind Architecture et Design), le fondateur de Hinter Company, Mauricio Padilla, et l’entreprise québécoise Alphabet, qui a réalisé tout le mobilier.

  • Hinterhouse compte deux chambres à coucher.

    PHOTO DAVID DWORKIND, FOURNIE PAR HINTER COMPANY

    Hinterhouse compte deux chambres à coucher.

  • Le mobilier de la maison a été conçu par l’entreprise québécoise Alphabet.

    PHOTO DAVID DWORKIND, FOURNIE PAR HINTER COMPANY

    Le mobilier de la maison a été conçu par l’entreprise québécoise Alphabet.

1/3
  •  
  •  
  •  

« Puis, la nature procure aussi des sensations de bien-être. On a tout à gagner à avoir plus de ces beaux espaces bien intégrés dans le paysage québécois », ajoute M. Padilla.

Hinter souhaite offrir bien plus que quelques « nuitées » bien décorées à ses clients. L’immersion en nature, la sensibilisation à sa beauté et à son importance, sont au cœur de l’expérience. Dans son projet, l’entreprise souhaite construire d’autres petites maisons en forêt — une Hinterhouse noire et une collaboration avec Koto Design, en Grande-Bretagne, sont les prochaines étapes —, mais en étant le plus écologique possible. Pour chaque réservation, 10 arbres sont plantés (par l’entremise de l’organisme One Tree Planted). Tout le mobilier est construit par une entreprise locale (Alphabet, dans le cas de Hinterhouse). Le café du matin vient du microtorréfacteur montréalais Dispatch.

« Détruire la nature pour la montrer, c’est pas mal absurde, croit Mauricio Padilla. La majorité des promoteurs ne pensent qu’à l’argent, mais il devrait y avoir un moment dans la vie de tout être humain où il ou elle arrête de ne penser qu’à l’argent. Le succès n’est pas lié qu’à ça. Moi, j’ai envie de redonner et c’est assez simple de le faire, mais ça ne semble pas encore faire partie de notre culture. Ce n’est pas un réflexe qu’on a. Ça devra un jour être enseigné dans les écoles de commerce. »

Un succès instantané

PHOTO ADRIEN WILLIAMS, FOURNIE PAR LA BINOCLE

Le Binocle est constitué de deux modules reliés par le vestibule.

Avant l’arrivée de Hinterhouse sur le marché, l’été dernier, il y avait — entre autres — la spectaculaire Binocle. Depuis les premières locations, en août 2018, les réservations de cette maison à flanc de montagne, dessinée par Nature humaine, n’ont jamais dérougi. « C’était une expérience qui devait peut-être mener à la construction de quelques autres maisons semblables, puis c’est devenu une occupation et un gagne-pain ! confirme Pierre-André Khlat, propriétaire. J’ai dû aller chercher mon accréditation de résidence touristique. »

Il faut dire que la maison, située dans les Cantons-de-l’Est, est impressionnante. Deux modules en bord de falaise s’avancent vers la cime des arbres, reliés par le vestibule. Le premier « cube » contient les espaces de vie alors que le second accueille deux chambres à coucher.

  • Un des « cubes » contient les espaces de vie.

    PHOTO ADRIEN WILLIAMS, FOURNIE PAR LA BINOCLE

    Un des « cubes » contient les espaces de vie.

  • L’autre « cube » contient les chambres.

    PHOTO ADRIEN WILLIAMS, FOURNIE PAR LA BINOCLE

    L’autre « cube » contient les chambres.

  • La Binocle de dos, avec son spa sur la terrasse

    PHOTO ADRIEN WILLIAMS, FOURNIE PAR LA BINOCLE

    La Binocle de dos, avec son spa sur la terrasse

1/3
  •  
  •  
  •  

« J’avais envie de permettre à d’autres personnes de profiter d’un endroit exceptionnel comme celui-ci et de rendre le vrai haut de gamme plus accessible. On n’a pas besoin d’être millionnaire pour se faire construire par des architectes. Aujourd’hui, les gens réalisent aussi qu’ils n’ont pas besoin d’espaces énergivores de 4000 pi2. La Binocle est un chalet pour un maximum de quatre personnes. Les réservations sont strictes. Je veux que les gens se commettent lorsqu’ils réservent. »

Une popularité grandissante

PHOTO FOURNIE PAR MONSIEURS CHALETS

Cabine-A, un projet de Bourgeois/Lechasseur Architectes, est une des maisons à louer sur le site monsieurchalets.com. Elle se trouve dans Charlevoix.

Le site québécois de location de chalets monsieurschalets.com compte plusieurs propriétés exceptionnelles, dont certaines conçues par l’Atelier Pierre Thibault, YH2 (Yiacouvakis Hamelin), Bourgeois Lechasseur et Alain Carle, entre autres.

Philippe Hamel, président et cofondateur de Monsieur Chalets, voit lui aussi la location de maisons d’architectes comme un geste d’ouverture à l’autre qui n’est pas purement pécuniaire.

  • La Treewood-2270 a été dessinée par YH2 Architecture, à La Conception.

    PHOTO FOURNIE PAR MONSIEUR CHALETS

    La Treewood-2270 a été dessinée par YH2 Architecture, à La Conception.

  • L’intérieur de la Treewood-2270 est aussi impressionnant que l’extérieur.

    PHOTO FOURNIE PAR MONSIEUR CHALETS

    L’intérieur de la Treewood-2270 est aussi impressionnant que l’extérieur.

  • Les deux unités de la Fraternelle, de l’architecte Pierre Thibault, peuvent être louées ensemble (jusqu’à 16 voyageurs, en temps normal !) ou séparément. Elle se situe dans Charlevoix.

    PHOTO FOURNIE PAR MONSIEUR CHALETSPHOTO FOURNIE PAR MONSIEUR CHALETSPHOTO FOURNIE PAR MONSIEUR CHALETS

    Les deux unités de la Fraternelle, de l’architecte Pierre Thibault, peuvent être louées ensemble (jusqu’à 16 voyageurs, en temps normal !) ou séparément. Elle se situe dans Charlevoix.

  • La cuisine de la Cabine-A, dans Charlevoix, est particulièrement spacieuse et moderne.

    PHOTO FOURNIE PAR MONSIEUR CHALETS

    La cuisine de la Cabine-A, dans Charlevoix, est particulièrement spacieuse et moderne.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Les propriétaires de certaines maisons ont une grande fierté à laisser d’autres personnes profiter des lieux magnifiques qu’ils ont fait construire. Des fois, on a même l’impression qu’ils nous font une fleur en nous laissant afficher leur maison sur notre site. » — Philippe Hamel

« Plusieurs de ces propriétaires sont loin d’avoir besoin de revenus locatifs, ajoute-t-il. Ils le font pour permettre l’accès à des produits exceptionnels. Cela dit, à la fin de l’année, certaines de ces maisons rapportent entre 50 000 $ et 250 000 $ en revenus. »

Si, au début, Philippe Hamel cognait aux portes des plus beaux chalets du Québec pour offrir les services de son entreprise, les rôles se sont aujourd’hui inversés et ce sont les propriétaires qui contactent Monsieur Chalets pour s’afficher sur le site qui comptera bientôt près de 600 propriétés.

Ce n’est qu’un début

PHOTO ÉLIANE CADIEUX, FOURNIE PAR BESIDE

Le premier des chalets BESIDE. situé sur un territoire de plus de 1250 acres, dans Lanaudière, a été terminé à l’automne. Le grand îlot de cuisine de quatre modèles de BESIDE Cabins est conçu par À hauteur d’homme.

Jean-Daniel Petit, fondateur de l’entreprise multidimensionnelle BESIDE, croit que l’architecture au Québec n’est pas encore arrivée à son plein potentiel. Les BESIDE Cabins pourraient faire avancer la cause un peu, avec leurs quatre modèles de 925 à 1250 pi2 conçus par Appareil Architecture. La première unité a été terminée à l’automne, 6 autres sont en construction, pour un total de 75 Cabins, à terme. Elles se sont toutes vendues en très peu de temps. BESIDE en a gardé 10. La location devrait commencer au printemps 2021.

« Si on n’a pas d’exemple de maisons d’un certain style, on ne va tout simplement pas penser à en construire une. Ces choses-là se font souvent par émulation. Simplement parce qu’elles existent, les maisons bien pensées par des architectes inspireront les gens à en construire plus. »

PHOTO ÉLIANE CADIEUX, FOURNIE PAR BESIDE

Les chalets BESIDE ont été conçus par Appareil Architecture.

La perception d’élitisme colle toujours à l’architecture. « La plupart des projets d’architectes sont des résidences principales et ne sont donc pas offertes à la location. Quant aux résidences secondaires, le pourcentage d’occupation moyen serait de 35 jours par année. En posséder une, c’est un peu privatiser la nature », déclare Jean-Daniel Petit.

« Aujourd’hui, on réalise à quel point l’architecture a un impact positif sur les gens, poursuit celui qui a un pied dans la ville et l’autre dans le bois. Un bâtiment bien fait, bien aménagé appelle au confort, à la détente, à la convivialité. Quand c’est une résidence secondaire, c’est encore plus vrai. Nos maisons doivent entreposer toutes nos choses. Mais à la campagne, on peut retirer beaucoup de bruit visuel, faire du rangement intégré, transformer une fenêtre en tableau sans avoir besoin de quelque chose de très grand. Et en location, c’est encore mieux, puisqu’il y a absence totale de tâches. On a juste à déposer son petit sac de week-end et à relaxer ! »

> Consultez le site de Hinter (en anglais)

> Consultez le site de La Binocle

> Consultez le site de Monsieur Chalets

> Consultez le site de BESIDE Cabins