La COVID-19 n’a pas terrassé Bonhomme et le Carnaval de Québec devrait bel et bien avoir lieu en février prochain, ont annoncé ses organisateurs mardi.

Simon Chabot
Simon Chabot La Presse

Compte tenu de la situation sanitaire exceptionnelle, le Carnaval se tiendra sur sept sites dispersés dans les quartiers de la capitale et accessibles gratuitement.

Au programme : un parcours de 100 sculptures de glace, une glissade géante dans tous les sites, des lancers de hache et… des activités à faire à domicile.

Le Palais de Bonhomme sera divisé en sept tours installées dans Limoilou, Saint-Roch, Saint-Sauveur, Montcalm, Saint-Jean-Baptiste, le Vieux-Québec et à la place Jean-Béliveau. Bien entendu, « les scénarios de déploiement sur le terrain s’ajusteront en fonction des paliers d’alerte émis par le gouvernement du Québec », précisent les organisateurs dans leur communiqué.