L’île d’Anticosti est un endroit unique où l’on peut se sentir comme sur une autre planète. Comme l’a constaté notre collaborateur de l’agence les Yeux du ciel, Yves Tremblay, c’est aussi vrai vu des airs.

Yves Tremblay
LES YEUX DU CIEL

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Parmi les innombrables paysages à couper le souffle, on peut voir, sur la côte nord-est de l’île, les chutes de la rivière Schmitt qui se déversent sur plusieurs paliers rocheux.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Le cap Tunnel, le rocher Percé anticostien, doit son nom au fait qu’il y avait autrefois un tunnel à cet endroit, que les flots ont fait disparaître.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Faisant 76 mètres de haut, la chute Vauréal se jette dans un canyon ceinturé d’impressionnantes parois rocheuses.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

La visite de l’île d’Anticosti nous fait découvrir de nombreux attraits, dont la baie de la Tour située entre deux immenses falaises d’une centaine de mètres.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Le phare du Cap de la Table, situé sur la colline du même nom, est maintenant abandonné, comme de nombreux autres sur l’île.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

L’épave du Mongibello, échoué sur le récif de la pointe Shandon, sert de nichoir à des milliers d’oiseaux.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

De nombreux phoques du Groenland, aussi appelés loups de mer, se prélassent sur les rivages toujours très tranquilles.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

La réserve écologique du Grand-Lac-Salé n’a rien à envier aux lagunes des mers du Sud.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Des caps majestueux s’avancent dans des eaux turquoise comparables à celles de la mer des Caraïbes.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

La rivière Jupiter, dont on voit ici le camp de pêche nº 12, est la plus longue et la plus importante de l’île administrée par SEPAQ Anticosti.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Le petit village de Port-Menier, aujourd’hui seul village de l’île, a été fondé en 1899 après que l’industriel français et ancien propriétaire de l’île, Henri Menier, eut constaté ses qualités portuaires pour y développer ses ressources innombrables.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Seule la tourelle a résisté à l’incendie de 1953 qui a détruit le château Menier, ancienne résidence d’Henri Menier, mort 40 ans plus tôt. Son frère Gaston a vendu l’île en 1926 à la Wayagamack Pulp and Paper Company.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Anticosti regorge assurément de merveilles de la nature, mais certaines ne sont visibles que du haut des airs, comme cet étang extraordinaire repéré dans la réserve faunique de la SEPAQ.