Les 51 derniers étés, le Centre écologique de Port-au-Saumon (CEPAS) a accueilli des jeunes en camp de vacances. Cette année, COVID-19 oblige, les dortoirs resteront déserts. Mais le site ne dormira pas pour autant.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Les sentiers de randonnée, qui étaient auparavant réservés aux activités guidées, seront accessibles à tous, du 24 juin au 7 septembre.

Les randonneurs pourront les parcourir de façon autonome en téléchargeant un guide d’information sur leur téléphone, au moyen d’un code QR. Situé près de Saint-Fidèle, dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, le site compte quatre sentiers de 1 à 2,2 km, de niveau intermédiaire, offrant de splendides points de vue sur le fleuve.

« Un trésor méconnu de la région », assure la directrice générale du centre, Dominique Fournier. Les sentiers sont accessibles au coût de 7 $ par adulte et 3 $ par enfant.

Le Centre écologique de Port-au-Saumon organise également une activité d’immersion à marée basse pour découvrir les organismes qui vivent le long des côtes du Saint-Laurent.

Plusieurs dates sont offertes tout au long de l’été. Bottes de pluie et réservations requises ! À noter que les toilettes ne seront pas accessibles sur le site.

> Consultez le site du CEPAS