Elles étaient fermées depuis deux ans, mais le parc régional du Massif du Sud vient de rouvrir les Portes-de-l’Enfer, notamment après avoir pavé l’escalier qui y descend avec des pierres naturelles.

Marie Tison Marie Tison
La Presse

Les Portes-de-l’Enfer sont un joli petit canyon où les eaux de la rivière du Pin tourbillonnent avec grande vélocité.

Les escaliers et les plateformes du site remontaient aux années 90, et le bois qui les constituait était arrivé en fin de vie. On a donc passé les deux dernières années à refaire ces infrastructures, ce qui améliore grandement l’accessibilité au site.

Le secteur des Portes-de-l’Enfer complète très bien le reste du parc régional du Massif du Sud, caractérisé par deux sommets de 917 m et 915 m, le mont Saint-Magloire et le mont du Midi.

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE CHARPENTE CÔTÉ-SUD

Des sentiers de longueurs diverses relient les différents attraits, et on trouve divers types d’hébergement dans le parc : camping, tentes prospecteurs, yourtes et refuges.

Une autre nouveauté : le parc inaugurera au milieu de l’été un tout nouveau chalet d’accueil, le pavillon Desjardins, qui comprendra notamment un bloc sanitaire, une buanderie, un comptoir-cuisine et un local de location d’équipement.

> Consultez le site du Massif du Sud