La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:; App Source:

Début de la saison de rafting

Les conditions printanières offrent des sensations fortes aux... (Photo: Nouveau Monde Rafting)

Agrandir

Les conditions printanières offrent des sensations fortes aux amateurs de rafting, comme on peut le voir sur cette photo prise sur la rivière Rouge.

Photo: Nouveau Monde Rafting

Simon Diotte
La Presse

En 2008, les compagnies de rafting ont connu une saison de rêve. La forte accumulation de neige a créé une longue crue printanière, qui a été suivie par un été très pluvieux. Résultat: les rivières ont connu des débits sans pareils, procurant jusqu'à la fin août des sensations fortes aux amateurs de rafting. Maintenant, on souhaite bâtir sur le succès remporté l'an dernier.

«Les gens ont finalement compris que le meilleur moment pour faire du rafting, c'est quand il pleut! De toute façon, qu'il fasse soleil ou qu'il mouille, on est toujours trempé en raft!» affirme Mathieu Drouin, directeur de la division aventure du Village Vacances Valcartier, entreprise qui organise des expéditions sur la rivière Jacques-Cartier, près de Québec.

La neige vient tout juste de disparaître que, déjà, les compagnies de rafting préparent le lancement de leur saison. Sur la rivière Rouge, cours d'eau qui se déverse dans la rivière des Outaouais à Grenville-sur-la-Rouge, à une heure de Montréal, les radeaux pneumatiques attendront les braves pagayeurs en combinaison isothermique à compter du samedi 25 avril, à moins que les rapides soient encore trop tumultueux pour s'y aventurer sans danger. Dans ce cas, le lancement de la saison sera reporté au 2 mai.

Avec ses vagues gigantesques, l'ouverture de la saison attire surtout des jeunes (des hommes en majorité) à la recherche d'une bonne dose d'adrénaline. «Cependant, à partir du 24 juin, on assiste à un revirement. Soudainement, les familles débarquent en grand nombre, constituant la majorité de la clientèle en été. Il m'arrive régulièrement d'embarquer trois générations sur un même bateau!» affirme Nicolas Achim, propriétaire de Propulsion Rafting, compagnie active sur la rivière Rouge.

À la différence de la clientèle printanière, la clientèle estivale est plus contemplative. Pour elle, la nature a autant d'attrait que les vagues monstres. «Certaines personnes demandent aux guides de ne pas tomber à l'eau. Ce qui les attire, c'est la balade en nature», ajoute M. Achim.

Dans la région de Québec, le Village Vacances Valcartier lancera sa saison deux semaines plus tôt qu'à l'habitude en participant, pour la première fois, au Festival Vagues-en-ville, qui se déroule les 25 et 26 avril sur la rivière Saint-Charles, à Québec. «On offrira alors des randonnées familiales de moins de deux heures. Il s'agit d'une belle façon de découvrir la rivière Saint-Charles, située en milieu urbain, dont les berges ont été restaurées au cours des dernières années», dit M. Drouin.

C'est à partir du 9 mai que le Village Vacances Valcartier entamera sa saison officielle sur les flots de la rivière Jacques-Cartier, où des vagues pyramidales de 10 pieds de hauteur attendent les adeptes d'eau vive dans le secteur de Pont-Rouge. Quand le débit s'amenuise, on transporte les embarcations plus au nord, entre la base militaire et le parc national de la Jacques-Cartier, pour négocier les rapides du secteur Tewkesbury.

Autres embarcations en été

En raison de la crue printanière, mai et juin constituent la haute saison en rafting, mais cela ne veut pas dire que l'activité s'avère inintéressante en juillet et août. Quand le niveau d'eau diminue, les compagnies de rafting utilisent désormais des radeaux plus petits, ce qui permet d'améliorer l'expérience. «Les radeaux de six passagers (contre neuf passagers pour les plus gros) sont plus légers, moins larges et donc, plus manoeuvrables. Ils procurent des sensations fortes même dans une rivière à faible débit», affirme M. Drouin.

Comme pour l'après-ski, l'après-rafting peut s'avérer aussi intéressant que l'activité en elle-même. Chez Propulsion et Nouveau Monde Rafting, le camp de base comprend une piscine, un bar, une terrasse, un terrain de volleyball et une plage naturelle, de quoi prolonger la journée. Chaque expédition se termine par le visionnement d'un DVD de ses prouesses en rafting. Trop fatigué pour retourner à la maison? Les deux sites possèdent leur terrain de camping.

Si le rafting ne vous dit rien, Nouveau Monde Rafting offre de multiples activités sur son site, comme des expéditions en kayak de mer à travers les îles de la rivière des Outaouais, des cours de kayak en eau vive, du sportyaking (descente en pneumatique pouvant accommoder un à deux passagers, aussi disponible chez Propulsion) et du vélo de montagne.

«Ce qui est fantastique de la rivière Rouge, c'est qu'elle se trouve en plein coeur d'une région habitée par quatre millions d'habitants (Montréal et Ottawa-Gatineau) et pourtant, ses berges demeurent vierges. Quand on s'y balade, on plonge complètement en milieu sauvage. C'est très dépaysant!» dit Charles Léger, directeur général de Nouveau Monde Rafting. Est-ce qu'on se laisse tenter?




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer