La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:; App Source:

Un musée du patrimoine oral à St-Jean-Port-Joli

Les expositions sont constituées de récits que l'on... (Photo: Musée de la mémoire vivante)

Agrandir

Les expositions sont constituées de récits que l'on découvre grâce à des postes d'écoute. Les visiteurs peuvent aussi enregistrer leur témoignage.

Photo: Musée de la mémoire vivante

Martine Bouliane
La Presse

(Saint-Jean-Port-Joli) Saint-Jean-Port-Joli possède depuis juin un musée inusité. Ses expositions sont composées non pas d'objets, mais de témoignages.

C'est le Musée de la mémoire vivante, qui a pignon dans le manoir seigneurial. Ou plutôt sa reconstitution, puisque l'original a brûlé en 1909.

 

La Corporation Philippe-Aubert de Gaspé, du nom du dernier seigneur, est à la fois derrière la reconstruction du bâtiment et son originale vocation. «Ce que nous récoltons, c'est du patrimoine immatériel, principalement des témoignages et des récits de vie des gens», explique Mélodie Lachance, agente de développement et de communications.

Le lien entre le dernier seigneur de Saint-Jean-Port-Joli et la vocation du musée n'est pas fortuit. Philippe-Aubert de Gaspé avait raconté le quotidien des habitants de la Nouvelle-France dans son roman Les Anciens Canadiens, au XIXe siècle, et sa vie dans ses Mémoires. Ce sont des récits qui constituent les expositions présentées. L'une d'elles, Souvenirs de table, a pour thème l'alimentation. Une autre porte sur le tourisme, avec Saint-Jean-Port-Joli: une histoire d'amour. Elles sont en constante évolution et s'enrichissent graduellement. Quelques objets évocateurs, posés sur des étagères, suscitent des souvenirs chez les visiteurs.

Les témoignages entendus sur place proviennent justement des visiteurs. Des animateurs du musée expliquent à tous ceux qui franchissent la porte comment enregistrer le leur. Personne n'est obligé. Ce sont des parties de ces récits qui se retrouveront dans l'exposition.

Certaines personnes viennent au musée dans le but même de partager leurs souvenirs. D'autres se laissent finalement tenter après la visite.

On peut aussi écouter l'intégralité des témoignages. Et pas besoin d'avoir un long vécu pour raconter une tranche de vie. «Même des gens dans la vingtaine peuvent raconter les Noëls de leur enfance ou des histoires que leur ont racontées leurs grands-parents. Les expressions utilisées dans les récits témoignent d'une époque», dit Mélodie Lachance.

À ces expositions immatérielles s'ajoute le Cabinet de curiosités, un espace réservé aux collectionneurs. Le Musée de la mémoire vivante expose ces jours-ci des tasses, pots de chambre et crachoirs en céramique qui datent de la Nouvelle-France à aujourd'hui.

Pour l'instant, le Musée a quelque 250 témoignages en banque. Un nombre qui augmentera avec le temps, et très rapidement si le voeu de Mélodie Lachance se réalise: que les gens puissent enregistrer leur témoignage sur le site internet du musée.

_______________________________________________________________________

www.memoirevivante.org

Tél.: 418-358-0518

 




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer