La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:; App Source:

L'hiver s'installe en Gaspésie

Dans le parc national de la Gaspésie, l'hiver... (Photo: founie par la SEPAQ)

Agrandir

Dans le parc national de la Gaspésie, l'hiver est déjà bien installé.

Photo: founie par la SEPAQ

Simon Diotte
La Presse

La Gaspésie connaîtra-t-elle un autre hiver exceptionnel? Pour le moment, les astres sont bien alignés. En date du 25 novembre, une bonne couche de 50 à 75 cm recouvrait déjà le sol du parc national de la Gaspésie, offrant de belles conditions pour le ski de fond et la raquette.

Dans les montagnes des Chic-Chocs, les précipitations de neige ont commencé le 18 novembre et depuis ce temps, il a neigé presque tous les jours. Samedi dernier, une tempête a même frappé la Haute-Gaspésie, ajoutant une trentaine de centimètres en montagne.

 

Selon François Boulanger, directeur du parc de la Gaspésie, les conditions de ski sont déjà fabuleuses. «Avoir de la neige en novembre n'a rien d'exceptionnel, mais en avoir autant, c'est assez rare», dit-il. Et il y a très peu de chance que ce manteau neigeux disparaisse d'ici le temps des Fêtes. «Il faudrait un redoux qui dure des jours et des jours pour tout faire fondre. C'est donc rassurant pour les gens qui ont fait ou qui veulent faire des réservations pour les vacances de Noël», dit-il.

Pour Stéphane Gagnon, propriétaire de l'entreprise d'aventure Ski Chic-Chocs, qui propose des excursions de «catski» dans l'arrière-pays, cette belle couche de neige inaugure bien la saison. «Le prochain redoux, car il va sûrement y en avoir un, va permettre de durcir cette base, offrant du beau ski jusque tard en avril 2009», dit-il avec optimisme.

À Mont-Saint-Pierre, plus de 50 cm de neige recouvrent déjà la vallée Taconique, une montagne où l'on pratique du ski hors piste. «Une autre bordée et on commence la saison. C'est très encourageant!», affirme Giovanni Mancini, propriétaire de l'entreprise la Vallée Taconique, qui offre un service de transport en motoneige au sommet de la montagne.

Sur la côte gaspésienne, le tapis de neige est moins important que dans les montagnes. Selon le directeur du parc de la Gaspésie, la température chute de 1 degré Celsius chaque fois que l'on grimpe de 100 mètres en altitude. Ainsi, il existe une différence de 5 degrés entre Sainte-Anne-des-Monts et le Gîte du Mont-Albert, situé 40 km plus loin dans le massif des Chic-Chocs.

Les conditions de neige dans les parcs nationaux de la SEPAQ sont disponibles sur le site www.sepaq.com.

 




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer