Le Salon du vélo de Montréal sera de retour après une interruption pandémique de deux ans pendant laquelle la pratique du sport a connu un bel essor. Près de 200 exposants et marques, dont la tunisienne Rodéo Cycle qui fait son entrée au pays, présenteront leurs produits dans le cadre de ce 19salon, présenté pour la première fois sur l’aire de jeu du Stade olympique, du 29 avril au 1er mai.

Publié le 27 avril
Simon Chabot
Simon Chabot La Presse

Les organisateurs du salon annoncent notamment la présence d’une grande variété de vélos à assistance électrique, pour la ville, la route et la montagne. Et des accessoires aussi pour ces vélos toujours plus populaires, dont le support de BIKEeRACK, qui peut recharger jusqu’à cinq vélos électriques pendant leur transport sur une voiture.

Les amateurs trouveront aussi sur place des vélos sans assistance, des vêtements pour pratiquer leur sport, des conseils pour des séjours de cyclotourisme, etc. L’entreprise Maxv lancera par ailleurs au salon un accessoire aérodynamique qui permet, promet-elle, d’augmenter sa vitesse sans effort.

Les visiteurs pourront également essayer différents vélos sur une piste d’essai intérieure, la plus longue de l’histoire du salon.

En 2020, le Québec comptait 4,5 millions de cyclistes, a calculé Vélo-Québec dans son plan de développement présenté l’an dernier. La pandémie a dopé les ventes cette année-là. Toujours selon l’organisme, les Québécois ont acheté 950 000 vélos en 2020, alors qu’il s’en vend normalement quelque 600 000 chaque année. Bonne nouvelle pour ceux qui ont eu du mal à mettre la main sur un vélo en magasin ces deux dernières années, il y en aura en vente au salon.

Consultez le site du Salon du vélo de Montréal