Les férus des piolets et crampons impatients de se dégourdir en restant à proximité de la métropole voient enfin leur souhait exaucé.

Sylvain Sarrazin Sylvain Sarrazin
La Presse

La Fédération Québécoise de la Montagne et de l’Escalade (FQME) vient d’annoncer que le site d’escalade de glace du parc Jean-Drapeau ouvrira dès le samedi 30 janvier. « Avec les températures relativement chaudes qu’on a eues dans les dernières semaines, l’englacement a été un peu plus difficile », indiquait l’organisme un peu plus tôt en janvier.

Mais grâce aux grands froids de cette fin de mois, les parois sont désormais prêtes à recevoir des grimpeurs dès samedi. Elles seront accessibles tous les jours de 6 h à 19 h, mais notez qu’il faut être membre de la FQME pour avoir le droit de les utiliser et qu’aucune formation ne peut être donnée en ce moment.

Les grimpeurs devront donc être parfaitement autonomes et respecter les limites de leurs connaissances techniques et de sécurité, ainsi qu’apporter leur propre matériel.

Rappelons que le site, situé sur l’île Sainte-Hélène, est relativement exigu. C’est pourquoi il ne pourra accueillir qu’un maximum de trois groupes, chacun issu d’une même bulle familiale, pour un total de huit personnes sur place tout au plus. Aucune réservation ne sera possible et les premiers arrivés seront les premiers servis, souligne la FQME sur sa page Facebook, qui appelle au gros bon sens en matière de temps d’occupation des parois pour chaque groupe.

Si les formations ne sont pas encore autorisées, la fédération organise cependant des rencontres et des séances d’information virtuelles. Le 1er février, trois chevronnés de la sécurité en escalade de glace aborderont ainsi de nombreux thèmes (équipement, gestion des risques, notamment d’avalanches, planification, etc.) au cours d’un 5 à 7 en ligne. L’inscription à l’évènement est ouverte à tous et gratuite.