Techniquement, oui, mais ce ne serait pas forcément confortable. «Les compartiments à bagages sont pressurisés et chauffés, explique Christian Aveline, chef de service général - Services en vol, pour la base de Montréal chez Air Canada. C'est ce qui explique qu'on peut prendre des chiens à bord, dans la soute.»

Il faut par contre savoir que l'espace bagage des appareils est compartimenté et que chaque section n'est pas chauffée à la même température.

«Si l'on transporte du cargo qui doit rester congelé ou, par exemple, du homard pêché le matin même dans les Maritimes et qui est envoyé au Japon, la température sera différente et réglée en conséquence.»

Les valises des passagers pourraient ainsi se retrouver dans un compartiment où la température est gardée près du seuil de congélation.

«Le contenu des valises sera peut-être froid, mais pas gelé. Les liquides dans les valises ne risquent pas de devenir solides. La température ne descendra pas à - 50 degrés, comme à l'extérieur.»