La compagnie aérienne canadienne WestJet remboursera ses passagers empêchés de se rendre aux États-Unis par le décret américain interdisant l'entrée du pays aux ressortissants de sept pays musulmans, a-t-elle indiqué samedi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

« WestJet se conformera au décret », a souligné une porte-parole de la compagnie, Lauren Stewart, précisant dans un bref communiqué que WestJet « rembourserait intégralement » ses passagers affectés par la mesure américaine.

WestJet a dû refuser un passager à destination des États-Unis, a également indiqué la porte-parole, sans préciser le pays d'origine du passager.

La Maison-Blanche a annoncé vendredi avoir interdit pendant trois mois l'arrivée de ressortissants de sept pays musulmans : Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen. Le président Donald Trump a justifié cette mesure en affirmant qu'elle vise à lutter contre les « terroristes islamiques radicaux ».