Depuis le 13 avril, les automobiles immatriculées à l'extérieur de Gibraltar, petit territoire britannique à la pointe sud de l'Espagne, sont interdites d'entrée dans la zone protégée de l'Upper Rock Nature Reserve, qui couvre 40 % de la péninsule.

Publié le 24 avr. 2016
Stéphanie Morin LA PRESSE

Le gouvernement souhaite ainsi limiter l'impact environnemental de l'activité touristique. Il reste donc le taxi, les autocars de tours organisés ou la bonne vieille marche pour explorer cette réserve qui abrite notamment les derniers singes sauvages d'Europe.

Lisez un article du Lonely Planet (en anglais).