Avec près de 2000 chambres, le New York Hilton Midtown est le plus gros hôtel de la Grosse Pomme. Ses dirigeants ont annoncé récemment qu'ils allaient cesser d'offrir le service aux chambres, créant une petite commotion dans le milieu hôtelier.

Mis à jour le 19 juin 2013
Marie-Eve Morasse LA PRESSE

Fini les oeufs à 22,50$ qu'on se fait livrer à la porte. Les clients qui auront un petit creux devront se rabattre sur un comptoir de style cafétéria appelé Herb n'Kitchen, où ils pourront se procurer des pizzas, du café ou des sandwichs. Conséquence: une cinquantaine de personnes perdront leur emploi.

Selon une étude menée en 2012, le service aux chambres représente seulement 1,2% des revenus des hôtels. Risque-t-on de voir de plus en plus d'établissements laisser tomber ce petit luxe?

Au Groupe Germain Hospitalité, propriétaire des hôtels Le Germain et ALT, on offre le service aux chambres dans les cinq hôtels-boutiques signés «Le Germain». Un service «apprécié» qui n'est pas en voie de disparition, assure Stacey Masson, responsable des communications de l'entreprise.

Par contre, le concept des hôtels ALT, qui est d'offrir «des services allégés», exclut le service aux chambres. Les clients sont plutôt invités à se rendre à un petit buffet, où ils peuvent se servir pour manger dans leur chambre.