La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:; App Source:

Tourisme : 2013 s'annonce profitable

Montréal... (PHOTOTHÈQUE LA PRESSE)

Agrandir

Montréal

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

Manifestations, baisse du nombre de congrès, diminution du taux d'occupation dans les hôtels, 2012 est en quelque sorte une année à oublier pour Tourisme Montréal, qui s'attend toutefois à accueillir quelque 8,5 millions de visiteurs cette année, une augmentation de 2% par rapport à l'an dernier.

Si l'organisme, qui investira 10 millions de dollars en campagne de promotion, entrevoit l'été avec enthousiasme, il estime néanmoins que des efforts restent à faire pour améliorer l'offre touristique, notamment en augmentant le prix moyen annuel des chambres qui est actuellement de 140$.

C'est ce qu'a soutenu hier Charles Lapointe, président-directeur général de Tourisme Montréal, au cours d'une conférence de presse organisée à la veille de la saison des festivals et des événements d'envergure tels que le Grand Prix et le Mondial de la bière. «Cette année, les prévisions sont bonnes», a-t-il lancé, ajoutant également que les dépenses touristiques anticipées pour 2013 étaient de 2,5 milliards, soit une hausse de 4,7% par rapport à 2012.

Les 17 congrès s'échelonnant d'avril à novembre et des nouveautés comme le Planétarium du Parc olympique et la Maisons-des-Marins du Musée Pointe-à-Callière sont autant d'éléments qui devraient contribuer à attirer des visiteurs dans la métropole. Et pour promouvoir la réputation de la ville, des blogueurs associés au magazine The New Yorker mettront les pieds dans la métropole pour ensuite livrer et partager leurs impressions.

M. Lapointe a toutefois tenu à rappeler que des efforts restaient à faire pour que l'industrie touristique demeure en bonne santé, notamment en augmentant le prix moyen des chambres d'hôtel. «Quand on parle aux grands investisseurs hôteliers, ils nous disent que le Canada est l'endroit où leur taux de rentabilité est le plus faible.» M. Lapointe estime également que la ville a une petite «faiblesse» du côté de l'hébergement de luxe. Seuls le Ritz et le Saint-James occupent ce créneau, affirme-t-il.

À Montréal où 3000 chambres se sont ajoutées au cours des 10 dernières années le prix moyen d'une nuitée est de 134,28$, contre 137,18$ pour Toronto et 138,32$ pour Vancouver. Selon le grand patron de Tourisme Montréal, des prix plus élevés ouvriraient la porte à davantage d'investissements et, par le fait même, pourraient contribuer à augmenter le taux d'occupation.

M. Lapointe calcule qu'un coût se situant entre 175$ et 200$ la nuit serait souhaitable. «Ça ferait du bien à tout le monde», estime-t-il.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer